Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Où Taubira et les socialistes passent, la police trépasse…

police 2Encore et toujours, l’opération communication estivale de Madame la Ministre Taubira, et ses auxiliaires locaux, au bénéfice de Jacques Cresta, candidat socialiste à la mairie de Perpignan, est bien loin de la douloureuse réalité du terrain.

En effet, nous apprenons que, dans la nuit de mardi à mercredi, la Police Nationale de Perpignan a encore fait l’objet d’une attaque honteuse.

C’est lors d’une tentative d’interpellation d’individus, suspectés du vol d’un véhicule, ayant eu lieu plus tôt dans la soirée à Bompas, que les agents de la Brigade Anti-Criminalité ont essuyé des tirs de projectiles, alors que les suspects trouvaient refuge dans la Cité de Transit du Haut-Vernet.

Une nouvelle fois, les forces de l’ordre n’ont pu remplir leur mission de sécurité publique, dans un contexte annonciateur d’une guérilla urbaine telle que nous la pressentons depuis longtemps.

A l’instar des syndicats de la Police Nationale, nous dénonçons les efforts concentrés sur les Zones de Sécurité Prioritaire, au détriment des autres quartiers de Perpignan  qui deviennent des zones de non-droit.

Par conséquent, nous demandons expressement, aux autorités de l’Etat, le renfort pour une durée indéterminée, d’une Compagnie Républicaine de Sécurité sur l’ensemble de la Ville et l’amélioration des conditions de travail des agents de la Police Nationale.

Les commentaires sont fermés.