Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Police à Perpignan : créer des unités nouvelles sans apport d’effectifs supplémentaires

Municipales 2014 - FN RBMCommuniqué de Robert Ascensi, commandant de Police Honoraire, colistier de la Liste « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot»

Hier soir, lors de la séance du conseil municipal, Monsieur Parrat maire-adjoint chargé de la sécurité, a annoncé la création au sein de la police municipale d’une unité d’intervention rapide de 11 agents.

Pour créer cette unité ont été utilisées les bonnes vieilles méthodes pratiquées par la Police Nationale, à savoir : créer des unités nouvelles sans apport d’effectifs supplémentaires, c’est-à-dire en se servant sur la « bête ».

On déshabille Paul pour habiller Jacques !

En outre, il a annoncé son intention de solliciter du DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) des Pyrénées-Orientales, qu’un ou deux gardiens de la Paix de la circonscription de sécurité publique de Perpignan puissent patrouiller avec cette unité, la loi ne conférant pas aux policiers municipaux le droit d’effectuer des contrôles d’identité préventifs, sauf en flagrance.

Cette demande ne pourra être satisfaite car il est inconcevable et non souhaitable pour la bonne marche des services de placer de fait, sous l’autorité du maire, des policiers nationaux. Ceci est contraire aux textes régissant l’emploi des services actifs de la Police Nationale.

Dès sa transmission, cette demande verra se créer un front syndical au sein de la Police Nationale pour s’opposer avec vigueur à cette demande.


Perpignan — Rénovation urbaine : Non aux décisions sans concertation citoyenne !

Communiqué de la liste «Perpignan Ensemble avec Louis Aliot»

Certains habitants et commençants de la rue Fustel de Coulanges ou proche de celle-ci s’étonnent de l’absence de concertation municipale concernant un projet de construction immobilière subitement sorti des cartons de la mairie et du conseil général.

En effet, un projet immobilier abandonné semble avoir laissé place à un autre projet collectif, en gestion départementale, visant à bâtir 15 logements locatifs sociaux destinés, parait-il, au relogement de certains habitants du quartier Saint-Jacques.

Est-il vrai que la Mairie a signé le permis de construire et laissé le Conseil Général maître d’œuvre de ce projet sans que les habitants et les commerçants n’aient pu au préalable être informés et consultés ?

N’est-il pas évident que dans cette zone, les logements à caractère « sociaux » soient déjà surreprésentés, et qu’un rééquilibrage soit nécessaire pour l’harmonie de ce quartier dont les difficultés s’étendent au voisinage ? La mixité sociale ne peut pas se faire que dans un seul sens au risque de transformer certains quartiers en ghettos !

La valeur locative dans ce quartier étant déjà pénalisée par le regain d’incivilités et la montée de l’insécurité, qui garantira sur le long terme la valeur des biens achetés dans cette zone par les propriétaires récents et les investisseurs ?

A toutes ces questions, nos concitoyens n’ont pas eu de réponses précises. L’information et les consultations ayant eu lieu après les décisions, nous renouvelons notre proposition que les habitants et citoyens concernés soient prioritairement et obligatoirement consultés sur les projets immobiliers publics !


Clotilde Font-Gavalda : «Où en est l’inventaire artistique et religieux de la Ville ?»

Clotilde Font-Gavalda - Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine )30ème édition des Journées européennes du patrimoine.

Clotilde Font-Gavalda, colistière de Louis Aliot, tête de la liste «Perpignan Ensemble» (Rassemblement Bleu Marine) :

« Cette 30ème édition des Journées européennes du patrimoine est particulière puisque commémorative du centenaire de la loi du 31 décembre 1913, texte fondateur de la protection des monuments historiques de France.

Chacun d’entre nous est profondément  attaché au patrimoine de la ville, mais cette édition ravive  le  douloureux souvenir de la fin d’année 2012 :

Révélée au public peu avant noël, l’affaire Deloncle/ Casa Pairal (du nom du conservateur du musée des Arts et Traditions Catalanes/ ATC) fait l’effet d’une bombe.

Pourtant, bon nombre d’initiés savaient, notamment  certains employés municipaux.

Leur hiérarchie s’est constamment chargée de les rappeler à «leur devoir de discrétion professionnelle et de réserve».

Jacques Deloncle avoue  très rapidement avoir revendu un certain nombre d’objets  précieux dont il avait la responsabilité, notamment une vierge connue sous le nom de vierge de la Soletad, à un antiquaire du centre-ville.

La plainte déposée est concomitante à la retraite de l’intéressé.

La comparution devant la commission de discipline est évitée.

La municipalité fait remplacer sur le champ un certain nombre de serrures…

L’affaire est classée : Ouf !

On se frotte les yeux, on a du mal à y croire !

Lire la suite sur Ouillade


5 Commentaires

La colère gronde à Perpignan !

Louis-AliotCommuniqué de Louis Aliot, vice-président du Front National et candidat Front National et tête de liste « Perpignan Ensemble »

La colère gronde dans les quartiers devant l’incapacité de la mairie à régler les problèmes. Cette nuit encore des voitures ont été incendiées. Des habitants excédés nous ont fait parvenir ces clichés que les pouvoirs publics tentent de minimiser !

Pendant combien de temps allons nous supporter cela ?

Seule notre victoire aux municipales pourra inverser cette funeste tendance.

Photographies de véhicules incendiés dans le Haut et Bas Vernet à Perpignan !

Plusieurs vehicules incendies a PerpignanVehicule incendie PerpignanVehicule incendie dans la rue a Perpignan


1 commentaire

Une rentrée dans un climat d’insécurité inquiétant au sein d’un Etat de droit déliquescent !

Louis AliotCommuniqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

Plusieurs syndicats professionnels de la police et de l’administration pénitentiaire de notre département viennent de mettre en garde les pouvoirs publics sur la situation désastreuse qui frappe la sécurité publique et donc sur les menaces qui pèsent sur nos concitoyens.

Du coté de la police, désormais vont être mis en place des sondages de satisfaction sur la sécurité qui ne vont qu’alimenter le climat de suspicion permanente qui pèse sur nos forces de l’ordre. Le port d’un nouveau matricule, les caméras piétons, la saisine directe de l’IGPN sur le Net vont contribuer à la dévalorisation de la profession, à sa paralysie et à un effondrement de l’autorité de l’État. Au bout du compte, le voyou pourra mieux se défendre que les victimes…

Du côté de la pénitentiaire, la situation déjà chaotique s’aggrave. « Des surveillants usés » par des manques de moyens humains chroniques, une surpopulation scandaleuse et inhumaine, et des agressions de plus en plus violentes conduisent le personnel à un ras-le-bol bien compréhensible.

Alerter les députés, c’est bien, mais alerter l’opinion c’est mieux. Car les députés aux ordres de leurs partis au pouvoir, PS aujourd’hui, UMP hier, sont responsables de cette situation et ne pourront faire aujourd’hui, ce qu’ils n’ont pas réalisé hier.

Ce laxisme d’État, sous les réforme Dati ou Taubira, cette impunité ressentie par les voyous et même encouragée par cette culture de l’excuse permanente ne font qu’aggraver les problèmes et mettent en péril la paix civile et la sécurité publique. Les criminologues français parlent désormais de « terrorisme de rue » avec des groupes organisés capables de défier la police et de peser sur le climat des prisons.

Cette faillite a des responsables qui ne sont pas les professionnels, mais les politiques.

Nous sommes les seuls à avoir le courage de dire la vérité, d’avancer des évidences et d’avoir la volonté réelle de résoudre ce problème dans le cadre des lois de la République.


1 commentaire

Syrie – Louis Aliot (FN) débat dans «Mots croisés» sur France 2

Louis Aliot, vice-président du Front National et candidat tête de liste « Perpignan Ensemble », est invité dans l’émission-débat « Mots croisés » animée par Yves Calvi sur France 2. Il débattait face à l’UMPS.

Le thème de l’émission est consacré à la « Syrie : Hollande, seul au front ? »

Voir le débat en intégralité sur le site de France 2


Réforme pénale / Louis Aliot (FN) : « Cette réforme met en péril les honnêtes citoyens ! »

Louis Aliot RTLLouis Aliot, vice-président du Front National a vivement critiqué la réforme pénale présentée vendredi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Si Manuel Valls affirme que cette loi va « mettre fin au laxisme » instauré par la précédente majorité, Louis Aliot (FN) n’est pas de cet avis. « Je pense que c’est l’inverse », a commenté le conseiller régional du Languedoc-Roussillon.

« Cette réforme met en péril les honnêtes citoyens »

Lire l’intégralité de l’article sur RTL