Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Joli cadeau de Noël: les dettes cumulées de PMCA et de Perpignan

« Un joli cadeau de Noël pour les Perpignanais : les dettes cumulées de la ville et de l’Agglo ».

Communiqué de Bruno Lemaire, Professeur Emérite HEC, co-listier de « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

– « Au centre du monde, on a inventé la triple peine. Non seulement la dette par habitant atteint à Perpignan des sommets – plus de 1 900 euros – non seulement il s’y rajoute une dette liée à l’agglo, de plus de 2 000 euros, mais comme si cette dette cumulée de 4 000 euros ne suffisait pas, il s’y ajoute, pour les foyers qui ont le bonheur – ou le malheur – de payer des impôts, le fait qu’à Perpignan le nombre de ceux susceptibles de rembourser un jour ces dettes est plus que réduit.

De fait, grâce à l’attractivité sociale bien connue de Perpignan, seuls 41% des foyers payent l’impôt. C’est sans doute heureux pour ceux qui ne payent rien, mais pour les contribuables qui remplissent ce devoir civique, difficile de s’extasier devant ce beau cadeau de Noël, soigneusement empaqueté, que nos édiles auraient préféré ne voir ouvrir qu’après les élections de Mars.

Pendant ce temps-là, le président de l’agglo, non content de la centaine de millions de dettes supplémentaires contractées en 2012, soigne son image de marque, ou celle de PMCA, on ne sait : il vient de faire adopter à l’unanimité une subvention de 200 000 euros pour une horloge ‘monumentale’.

On ne sait plus trop ce qui est monumental, le narcissisme de J.P. Alduy, son inconscience, ou le suivisme des vice-présidents de l’agglo : heureusement qu’ils ne seront plus que 14 en 2014. Voilà au moins une économie dont on est sûr. Pour le reste, ce sera, là encore, aux électeurs de s’exprimer ».

Les commentaires sont fermés.