Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Ralliement d’une personnalité de gauche au maire de Perpignan

Jean-Marc Pujol (UMP) est bien l’enfant politique adoptif de Jean-Paul Alduy (UDI) !

 Communiqué de Louis Aliot, Vice Président du Front National, tête de liste de « Perpignan ensemble ».

A Perpignan alors que nos compatriotes souffrent d’une politique socialiste arrogante, sectaire et sans direction claire si ce n’est l’Europe ultralibérale de Bruxelles, l’UMP fait son ouverture à gauche.

Jamais dans les enquêtes d’opinion un président de la république, un gouvernement et une majorité n’ont été à ce point impopulaires, et pourtant le maire UMP ouvre à gauche !

Comme au bon vieux temps d’Alduy qui se disait être l’homme le plus à gauche du département et vantant son éducation politique dans les rangs totalitaires et antidémocratiques du trotskysme.

 Comme au bon vieux temps du Sarkozysme triomphant, qui en oubliant ses soutiens populaires et ceux qui l’avaient porté au pouvoir, nommait au gouvernement les PS Kouchner, Besson, Mitterrand, Hirch, Fadela Amara, Jouyet et confiait des missions aux éléphants socialistes Lang, Attali, Rocard et consorts….

Comme nous le pressentions et comme nous le mesurons tous les jours sur le terrain, le décalage entre « l’élite dirigeante municipale UMP-UDI » et le peuple perpignanais est énorme et ce coup politicien qui met en scène un opposant de gauche farouchement critique du bilan Pujol et un maire non-élu nommé par Alduy est très révélateur d’un système qui tente de se sauver par tous les moyens. Surtout lorsqu’on connaît l’opposition de monsieur Amiel au transfrontalier, à la mémoire rapatriée/Harkis, à l’Europe mondialiste adulée par Alduy-Pujol, et sa critique acerbe du manque de sérieux de la gestion communale.

Le Figaro aura eu tort de s’agiter pour tenter de faire croire à l’électorat de droite, qu’il y aurait un danger de gauche à Perpignan : le danger de gauche, c’est désormais la liste PUJOL qui sera à la fois une liste de centre-droit et désormais de gauche sans compter la présence du MODEM qui avait appelé à voter Hollande aux dernières présidentielles. Voter Pujol sera renouveler le système Alduy et ses soutiens socialistes !

Je présenterai mes vœux le mercredi 8 janvier 2014 et aurait l’occasion de revenir sur ces sujets là, mais surtout sur les sujets qui occupent nos concitoyens loin des petits calculs des uns et des autres !

Les commentaires sont fermés.