Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Le maire de Perpignan justifie l’injustifiable, le prêt gracieux d’une salle publique pour une élection étrangère.

Communiqué de Bruno Lemaire, conseiller municipal de Perpignan.

Face à une intervention d’un conseiller municipal, Mohamed Bellebou, qui au nom du groupe d’opposition « Perpignan Ensemble, liste bleu marine » dénonçait le prêt d’une salle municipale au consulat d’Algérie en vue des élections présidentielles, Monsieur Pujol n’a rien trouvé mieux que de comparer ce prêt au fait que la même salle avait aussi été prêtée, non moins gracieusement, au Front National/Rassemblement bleu Marine, pour la tenue d’une réunion publique.

En comparant ainsi le prêt d’une salle à une nation étrangère au prêt d’une salle pour une réunion publique d’un mouvement qui a obtenu 34% des suffrages au premier tour des élections municipales, très loin devant sa propre liste, Monsieur Pujol montre sa vision très personnelle de la démocratie, et son orientation personnelle lui faisant préférer plus que de raison les ressortissants d’un pays fort peu démocratique à ses propres compatriotes.

Monsieur Pujol, en politique ‘avisé’, a quand même sorti son joker : « c’est pas moi, c’est Monsieur le Préfet » qui me l’a demandé.

Allons, monsieur le maire, ayez au moins le courage de vos opinions et de vos décisions, aussi insensées soient-elles.

Les commentaires sont fermés.