Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Moi, débutant … Ou quand l’honnêteté semble étonner, voire gêner, quelques plumitifs

Communiqué de Bruno Lemaire, docteur ès sciences économiques, diplômé d’Harvard, conseiller communautaire à PMCA.

Le style anaphorique ayant été remis à l’honneur par « Moi Je », je vais en user, voire en abuser.

Moi, débutant en tant que conseiller municipal, je dois à mes collègues, de la majorité comme de l’opposition, de demander des explications lorsque les synthèses envoyées tardivement par l’administration me semblent peu claires
Moi, débutant en tant que conseiller communautaire, je dois aux perpignanais et plus généralement aux habitants de l’agglomération de poser des questions quand c’est flou, même quand il n’y a pas nécessairement de loup.
Moi, débutant en tant que membre de la commission d’appel d’offres de Perpignan, je me dois d’essayer de demander systématiquement des explications ou des éclaircissements non seulement sur le contenu des appels d’offre mais aussi sur le profil des entreprises « soumettantes ».
Moi, débutant en tant que président délégué de la commission des finances de la ville de Perpignan, je poserai toutes les questions qui me sembleront utiles aux spécialistes de la fonction territoriale, et ce, d’autant plus que nombre d’entre eux m’ont déjà assurés de leur appui technique.

Moi, nouvellement élu, je m’honore qu’un ou une journaliste « non débutant(e) » semble perturbé(e) par mes interventions.

Mon devoir est d’être au service des électeurs qui ont voté pour la liste « Perpignan ensemble » et plus encore d’être au service de ceux qui viennent d’élire Louis Aliot en tant que député européen. C’est mon sens du devoir, profondément ancré chez moi, et plus généralement chez tous mes amis du FN/RBM, celui qui m’a conduit à enseigner pendant quarante ans dans une école où certains débutants, comme F. Hollande, F. Philippot, V. Pécresse ont commencé leur carrière.

Les commentaires sont fermés.