Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Sur le contrat urbain de cohésion sociale: il faut privilégier l’emploi

MariethereseIntervention au conseil municipal de Perpignan du 25 juin2014 de Marie-Thérèse Fesenbeck, conseillère régionale FN, conseillère municipale et conseillère communautaire  sur la liste « Perpignan ensemble Rassemblement bleu marine »

A propos du contrat urbain de Cohésion Sociale – 1er avenant 2014
M Le Maire, chers collègues,
Ce dossier n° 18 sur le CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) attire quelques remarques :
Tout être humain depuis la nuit des temps a cherché en premier à se nourrir. Il a donc été obligé de faire preuve d’imagination pour y accéder principalement par le travail, moyen toujours en vigueur dans nos civilisations modernes.
Or, je constate que le montant des subventions 2014 attribuées est plus important en faveur du CIDFF (centre d’information sur les droits des femmes) n° 8 – ateliers centres sociaux (12 000 €) qu’en faveur des actions induisant l’emploi : les restos du cœur n° 40 – atelier emplois jeunes (3 000 €) ! ou Transfer n° 45 – développer des partenariats emploi avec les entreprises (1 000 €).
N’oublions pas que notre Ville est sinistrée en matière d’emplois. Vous vous devez, M Le Maire, de participer à l’effort économique de notre Ville en commençant par l’aide aux emplois et non pas en offrant quelques miettes comme ces 1 000 €.

Les commentaires sont fermés.