Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Les solutions de Marine Le Pen accueillies favorablement par les agriculteurs des P.O.

Visite des caméras de BFM TV chez Georges Puig, viticulteur bien connu des Aspres et par ailleurs candidat FN/RBM aux départementales sur le Canton des Aspres!

Georges Puig reçoit BFM TVGeorges Puig, viticulteur à Passa et par ailleurs candidat pour les départementales sur le canton des Aspres a reçu les caméras et journalistes de BFMTV qui s’intéressent à la progression du Front National parmi les acteurs du monde agricole.

Baisse des revenus, dumping social et environnemental imposés par les normes de l’Europe Bruxelles, €uro fort bridant les exportations, baisse des retraites déjà faibles…. Les solutions à ces problématiques portées par Marine Le Pen et le Front National reçoivent un accueil de plus en plus favorable chez les agriculteurs.


Embellie des chiffres du chômage en février, élections en mars!

Embellie statistique en trompe l’oeil, ou vraie amélioration?

BinomeRiberalpar Bruno Lemaire, docteur ès Sciences Économiques, candidat Front National avec Anne-Marie Lahaxe, conseillère municipale de Perpignan, aux Élections Départementales 2015 sur le canton du RIBÉRAL.

Pourquoi polémiquer sur une éventuelle embellie du chômage. Après tout, toute amélioration de l’emploi, aussi minime soit-elle, n’est ni de droite, ni de gauche, ni d’ailleurs, non?

Le drame, hélas, c’est que cette embellie statistique ne correspond pas à la réalité vécue sur le terrain, comme de nombreux économistes le disent, qu’ils soient classés à gauche, comme Sapir, à droite, comme Holbecq, ou ailleurs, comme les économistes du FN/RBM. Si le nombre de chômeurs de la catégorie A – ceux sans aucune activité déclarée – a officiellement baissé de 19 100, c’est aussi parce qu’il y a eu  plus de 47 000 radiations, dont une bonne partie a sans doute renoncé à s’inscrire à Pole emploi, faute d’espoir de retrouver du travail. De plus, si l’on totalise l’ensemble des catégories A, B et C, qui incluent les demandeurs d’emploi à très faible activité, on arrive à un effectif qui a encore augmenté, puisqu’il totalise plus de 5,2 millions de personnes, en France Métropolitaine. En 32 mois de la présidence Hollande, on a eu ainsi une augmentation du nombre de chômeurs de 1,2 millions. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement, puisque l’économie française continue à perdre des emplois, alors que sa population, elle, continue à augmenter.

Non, personne ne peut se réjouir de ces chiffres désastreux, et de la situation actuelle qui n’échappe évidemment pas  à nos compatriotes des P.O., il suffit d’aller voir les commerçants et de tracter sur les différents marchés de notre canton, et des cantons voisins, pour se rendre compte du désarroi, voire du désespoir, de nos concitoyens.

Les résultats des élections départementales de Mars 2015 ne pourront sans doute pas changer cette situation à eux seuls, mais ils pourront déjà envoyer un signal d’espoir à tous ceux qui s’enfoncent plus ou moins rapidement dans la misère, économique, morale, sociale. Le pouvoir économique du conseil départemental, même s’il veut être rogné par de super-régions ou par des métropoles de plus en plus éloignées du citoyen, n’est pas négligeable, et s’ils rallient vos suffrages, les conseillers départementaux du Front National et du Rassemblement Bleu Marine vous le prouveront.

 


Candidats FN/RBM sur le canton des ASPRES

Communiqué de présentation des candidats Front National/Rassemblement Bleu Marine sur le Canton des Aspres (canton n°1 des P.O.)

IMG_7597Georges Puig, 43 ans, agriculteur à Passa et Claudine Verplanken, 23 ans, éleveuse.

Georges Puig :
Né dans une famille des Aspres, je cultive sa terre aride depuis plus de 20 ans, et je développe l’exportation de mes vins dans le monde. Mon père, ayant travaillé pendant 50 ans pour obtenir une misérable retraite agricole, m’a donné le courage et l’enthousiasme de m’engager avec le Front National, seul parti qui défende les intérêts des travailleurs français.

Claudine Verplanken :
Jeune maman et habitante du centre-ville de Thuir, je côtoie régulièrement commerçants et habitants. Attentive au développement économique de mon canton et déçue au quotidien par le système UMPS, je me suis tournée vers le Front National, qui pour moi est le seul parti capable de défendre nos intérêts.

Nos suppléants, Michel Dijoux, chef d’atelier à la retraite, et Elisabeth Beauvais, mère de famille, nous secondent efficacement pour mener avec succès les projets que nous avons pour les Aspres.

Nous réaffirmons notre volonté de conserver dans nos fonctions de conseillers au futur Conseil départemental la gestion des collèges et le développement de la voierie ; nous nous opposons à la disparition des départements au profit des hyper-régions et des intercommunalités ; si l’aide sociale devient la principale fonction du Conseil départemental, qui mieux que le Front National saura répartir et arbitrer les dépenses dans le respect de la préférence locale!

Ces dernières années, un trop grand nombre de nos concitoyens des Aspres, retraités, personnes isolées, travailleurs, ont été laissés pour compte. Malgré un budget de 130 millions d’euros consacré au social, les travailleurs du Roussillon ont de plus en plus de difficultés à subsister. Il est grand temps de s’attaquer aux dépenses somptuaires et de réduire le train de vie des élus.

Les logements sociaux doivent être attribués en priorité aux Français. Les aides sociales, financées par les Français, doivent revenir aux Français.

Enfin nous avons à cœur de mettre à l’honneur la culture française et catalane et de la faire rayonner, en développant la mise en valeur du patrimoine et le tourisme, ainsi que les manifestations artistiques, religieuses et culturelles.


Allons nous laisser les voyous faire la loi dans certains quartiers du VERNET ?

StopIncivilitesIncidentsVernetsConférence de presse du 23.02.2015, Canton 6, Perpignan 1 « Les 3 Vernets »

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck a présenté les candidats :
Bernard REYES, natif et résidant du canton, contrôleur des ASF
Son suppléant, Mohamed BELLEBOU, Conseiller municipal et communautaire de la liste « Perpignan ensemble avec Louis Aliot », Président de l’Association France Harkie
Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK, retraitée de la Sécurité Sociale, Conseillère régionale, Conseillère municipale et communautaire de la liste « Perpignan ensemble avec Louis Aliot », candidate sur le Haut-Vernet aux cantonales en 2011, admise au 2ème tour
La suppléante étant Danielle PUJOL, Conseillère mutualiste.

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck a rappelé les 93 agressions en 2014, déjà 10 au 18 février. A cette allure, le nombre des agressions va dépasser celui de 2014 !
Nous disons STOP :
Stop à la longue litanie du nombre des bus caillassés sur notre canton !
Stop aux incivilités à divers degrés de la part de bandes de voyous de plus en plus jeunes,
Stop au trafic de drogues devant nos portes,
Stop aux trop nombreux cambriolages,
Stop aux agressions de plus en plus violentes sur les chauffeurs des bus de l’Agglomération PMCA, les personnes particulièrement âgées ou vulnérables.

Le FRONT NATIONAL66 et RBM66 soutiennent tous les chauffeurs de bus. Il est inadmissible qu’ils effectuent leur travail la peur au ventre !

Cette situation empire de jour en jour depuis de nombreuses années et ne fait que confirmer ce que le FRONT NATIONAL-RBM dénoncent depuis longtemps, déjà en 1998, ainsi que le 10 novembre 2014, nous avions dénoncé ces agressions envers les chauffeurs de bus, cela ne date pas d’hier, dans l’indifférence générale et les critiques aveugles de la droite et de la gauche locales.

Les honnêtes citoyens, les gens modestes et les plus faibles vivent avec la peur. Les conséquences sont désastreuses sur le commerce, la vie économique et l’image de notre canton.

Bernard REYES intervient alors :
Dimanche, nous avons contacté le délégué-chauffeur pour lui apporter tout notre soutien.
Ce dernier nous a indiqué que malgré de nombreux tours de table avec la préfecture et des élus de Perpignan, rien n’avancait.
Madame la Préfète a proposé une Charte de Sécurité, mais à quoi va t elle servir si les moyens adéquats ne sont pas mis en œuvre pour protéger les chauffeurs et contrôleurs de bus.
Il y a quelques années, ils étaient épaulés par les élus et aujourd’hui ils se sentent abandonnés.
Nous attirons l’attention sur le fait que ces personnes sont, femmes ou hommes, des responsables de famille qui vont au travail avec la peur au ventre en se demandant s’ils rentreront sains et saufs le soir chez eux.
Aujourd’hui, il n’y a pas encore eu de graves conséquences physiques mais savons nous ce qu’il en sera demain avec cette progression de la violence gratuite ?
Non, nous n’exagérons pas les faits sont là et il ne faut pas se cacher la face !
Il est regrettable que certaines associations rentrent dans le système, sous le prétexte apparemment louable d’aider et protéger de pauvres défavorisés, mais dont beaucoup nuisent à la tranquillité et au respect de ceux qui travaillent.

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck reprend la parole :
Le FRONT NATIONAL-RBM est :
Pour une politique de tolérance zéro
Pour la reconstitution des effectifs de police et de gendarmerie
Pour un vaste plan carcéral
Pour des sanctions renforcées contre les délinquants
Pour redonner une vraie place aux victimes.
Nous voulons dénoncer que les élus UMPS pensent qu’en donnant des subventions à tout va à des associations, cela est un gage de tranquillité.
Non car c’est un puits sans fond.
Non, c’est aux parents à éduquer les enfants, pas à des associations qui dépendent de l’UMPS.
Nous voulons également dénoncer que les élus UMP et PS ne font pas leur travail au sujet des handicapés. Aucun n’était là lorsque les handicapés sont descendus manifester,  de la FNAC à la Préfecture et au Conseil Général.

Bernard Reyes .
Nous vous posons une question :
Est-ce que ce sont les parents qui éduquent les enfants, ou l’inverse, avec l’argent facile qui entre à la maison ?
Au lieu de surveiller les barrières de la permanence de certains élus de notre canton, il serait préférable de veiller à la sécurité des citoyens.
Bernard Reyes d’ajouter :
Nous invitons les journalistes à passer une journée avec nous sur le terrain pour toucher du doigt la réalité des problèmes comme nous le faisons tous les jours et qui sont survolés par la presse.
Nous nous posons aussi la question suivante :
L’incident s’est passé le mercredi, pourquoi donc l’information n’a été communiquée que le dimanche ?


CÔTE VERMEILLE, bel accueil des candidats FN/RBM

« CÔTE VERMEILLE », les candidats FRONT NATIONAL/RASSEMBLEMENT BLEU MARINE en campagne sur le terrain, accueillis avec ferveur !

Les 22 et 29 mars 2015 vous serez appelés à voter sur votre canton pour les élections départementales. Ces élections sont, contrairement aux apparences, d’une grande importance pour vous.

En effet, il s’agira ici d’élire les élus qui vous représenteront à l’assemblée départementale pour porter votre voix, la voix des oubliés, des contribuables, des personnes âgées, des chômeurs, du monde agricole, des commerçants et artisans…

On vous dira de ne pas voter FN/RBM, que cela ne sert à rien et qu’il n’y a pas de solution en dehors des partis du système, mensonges que tout cela !

Oui le vote FN/RBM est utile ! C’est bien pour cela que le système UMPS essaye de vous en dissuader.

Il est utile pour donner à notre département une nouvelle impulsion et une nouvelle dynamique, pour ne pas donner un blanc-seing à une majorité qui pourra faire ce qu’elle veut sans rendre de compte et pour apporter nos valeurs patriotes et républicaines au cœur de nos cantons, de nos villes et de nos villages.

La majorité actuelle, celle qui ne veut plus se faire appeler « socialiste », veut nous faire croire que demain ils mèneront une politique différente alors qu’ils dirigent ce département depuis 1998 !

Qu’ont-ils donc attendu ?

L’UMP affirme représenter l’opposition, mais qu’ont fait ses représentants au Conseil général depuis tant d’années quand ils votaient toutes les délibérations que présentait le parti socialiste dans les diverses commissions. Il suffit de regarder sur le site du Conseil général pour y avoir accès…

Alors oui, la seule vraie opposition à l’UMPS est désormais le Front National – Rassemblement Bleu Marine qui, depuis des années, dénonce les abus et les magouilles de toute cette classe politique ne vivant plus que sur des chimères et complètement déconnectée des réalités que vivent nos concitoyens.

Ce fossé entre le pays réel et nos élus est devenu aujourd’hui notre tombe !

Depuis début février, jour après jour, semaine après semaine, la campagne avance avec son lot de tractage et de distribution dans les boîtes à lettres. Nos équipes se mobilisent pour aller à la rencontre de nos concitoyens et leur apporter les informations nécessaires pour ces élections.

L’accueil qui nous est réservé est à la hauteur de vos attentes, chaleureux et déterminé !

canton 5- photo tractage

Le Front national – Rassemblement Bleu Marine se veut le fer de lance de cette nouvelle modernité politique et du changement pour nos concitoyens et notre pays, rien n’est impossible avec la volonté qui est la nôtre et avec votre soutien, nous ferons entendre notre voix, votre voix dans toutes les instances de notre département !

La Côte Vermeille à Cœur !

Philippe GROSBOIS – Audrey BARBA

Candidats FN/RBM  ,  Canton Côte Vermeille


Candidats FN/RBM sur le canton « Vallée de l’AGLY »

Communiqué de présentation de Robert Olives et Florence Jurado, candidats FN/RBM sur le canton 15 – Vallée de l’Agly :

66-15-vallée agly-olives-juradoNous avons le plaisir de nous présenter à vous pour vous représenter au sein du prochain conseil départemental à l’issu de l’élection départementale des 22 et 29 mars prochain. Le constat est aujourd’hui sans appel, les politiques menées depuis des décennies par l’UMPS au niveau local et national et dont ils portent l’ensemble des responsabilités ont mis à genoux notre pays et notre canton.

Où que l’on porte le regard, votre situation personnelle ou celle de vos proches, mais aussi votre environnement et notre société se sont dégradés: immigration massive, ravage de l’insécurité, fiscalité confiscatoire, chômage de masse, pauvreté et précarité de nos anciens et des plus faibles, effondrement du pouvoir d’achat, laxisme, communautarisme, soumission à l’UE, désindustrialisation, désertification des campagnes, disparition du service public, agriculteurs et viticulteurs en difficultés… Voilà le bilan désastreux de la caste au pouvoir.
L’espérance, le renouveau et la reconstruction sont pourtant possibles. Mais nous ne pourrons y parvenir que si vous imposez un véritable changement.
En nous désignant comme vos futurs élus départementaux, c’est votre quotidien, votre mode de vie que vous allez choisir. Nous, élus Bleu Marine, allons défendre des politiques sociales à votre service. Lutter contre la fraude, le clientélisme, le communautarisme, les gaspillages, baisser les impôts, organiser harmonieusement les territoires, préserver la qualité de vie, organiser une vraie politique sociale, voilà quelles seront nos priorités. Bien sûr, un programme plus précis vous sera dévoilé le moment venu, mais pour le moment, faisons connaissance.

– Je suis Robert Olives, j’ai 65 ans et je suis retraité du secteur bancaire. Natif de Rivesaltes, enfant de la Retirade de 1939 et d’ouvrier agricole, je suis attaché irréductiblement à ma terre et à mes valeurs. De par mon métier et mes activités dans les milieux associatifs, je connais bien ce canton que j’ai vu dépérir au fil des années. J’aime mon canton, j’aime mon pays et c’est dans un esprit républicain et altruiste que je me présente sous l’étiquette FN. Je saurais défendre vos intérêts comme je défends déjà les intérêts des habitants d’Espira de l’Agly au conseil municipal.

– Je suis Florence Jurado, j’ai 43 ans et je travaille à l’Université de Perpignan. Je suis native de Perpignan et je me suis présentée aux municipales à Tresserre. Mais je suis actuellement en cours d’installation définitive sur votre canton, j’ai décidé de me présenter  car la situation que vous endurez est la même que dans tous les territoires. Je mettrais mon dynamisme et mes compétences à votre disposition. J’ai donc hâte de vous rencontrer et de partager mes solutions avec vous pour ce canton, ancré certes, à gauche, depuis 1973.

Nos suppléants sont étudiant ou sans profession. Chacun d’eux est animé du même feu qui nous habite : celui de servir le citoyen de la Vallée de l’Agly.
Par la diversité de nos profils, nous sommes représentatifs de la population et c’est pour cela que nous sommes proches de vous.

UN CANTON BLEU MARINE AU SERVICE DES FRANÇAIS !


Des bus de la communauté d’agglomérations de Perpignan attaqués!

Bus de l’agglomération de Perpignan attaqués.

Photo CV XB Communiqué de Xavier BAUDRY, Conseiller Communautaire de Perpignan-Méditerranée,

Candidat FN/RBM sur le Canton de la Côte Sableuse (N°3).

Nous apprenons, de source syndicale, que de véritables guet-apens ont été organisés, encore récemment, contre les bus de Transport Urbains de l’Agglomération de « Perpignan-Méditerranée » par des bandes de voyous.

La nouvelle année 2015 laisse présager malheureusement une répétition, voir une augmentation du nombre de violences commises envers les bus de la CTPM et leurs usagers, soit près d’une centaine d' »incidents » graves recensés en 2014!

Le Groupe « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot » réclame des actions d’une toute autre ampleur qu’un simple « plan anti-caillassages » et exige que Madame la Préfète et Monsieur le Procureur de la République appliquent une véritable « tolérance 0 » envers les fauteurs de troubles!

Les élus du Groupe « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot assurent leur entier soutien aux habitants et salariés des secteurs concernés par ces violences!

Une nouvelle fois, ce sont les honnêtes citoyens qui trinquent en voyant leurs lignes de transport en commun détournées, par le manque de fermeté des services de l’Etat.

La Sécurité, c’est la première des Libertés!!