Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

L’Indépendant mérite t-il vraiment son nom? On peut s’interroger!

Quand l’Indépendant mérite si mal son nom ! Quelle surprise

TeteBrunoElections2015Communiqué de Bruno Lemaire, conseiller municipal et communautaire de la liste « Perpignan Ensemble » à Perpignan

Qu’une certaine presse locale n’aime pas vraiment, ou vraiment pas, le Front National, c’est son droit le plus strict, la liberté d’expression et d’opinion existent encore en France, même si cette liberté apparaît de plus en plus chancelante et ‘légèrement’ orientée.
Cela étant, que le journal le plus répandu, dit-on, dans les P.O. puisse travestir à ce point la réalité dans un simple compte-rendu ce conseil municipal, cela atteint des sommets, ou des abysses, que nous n’avions encore jamais constatés. A croire que la notion même d’éthique est un concept inconnu pour ce type de presse.
Qu’on en juge plutôt. Le plumitif de service a réussi à confondre Claudine Fuentes et Clotilde Font en tant que candidate du groupe Perpignan Ensemble à l’élection d’un adjoint en « remplacement » d’un adjoint démissionnaire. En dehors de la blondeur de leur chevelure, pas facile de confondre ces deux dames, pourtant.
Il y a peut-être plus grave encore. Les interventions de Bruno Lemaire, Mohamed Bellebou, Jean-Claude Pinget, Catherine Pujol, Anne-Marie Rappelin, puis encore de Bruno Lemaire, à propos des points 32 et 33 de l’ordre du jour ont été totalement passées sous silence, alors que ces interventions ont donné lieu à une suspension de séance, puis à un départ de l’équipe FN/RBM de la salle du conseil justifié par le manque de considération dont elle ‘bénéficie’ depuis que 45% des Perpignanais l’ont pourtant élue.
Il faut croire qu’informer les Perpignanais des points importants de la vie ‘démocratique’ locale ne figure pas dans les priorités de l’Independant. L’information devrait pourtant faire partie intégrale de toute conception de la démocratie, non ?
Heureusement qu’il y a d’autres médias qui permettent aux perpignanais d’être un peu mieux informés: merci à eux. Nous ne pouvons donc qu’inciter nos compatriotes des PO à s’y reporter. Mieux informés, ils pourront ainsi mieux voter.

Les commentaires sont fermés.