Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Les salariés des EHPAD en grève!

CPujolCommuniqué de Catherine Pujol, Conseillère Municipale et Communautaire du « Groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot ».

Lundi 22 juin, les personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) publics des PO ont protesté devant l’Agence Régionale de  Santé (ARS) de Perpignan.  En grève jusqu’au 26 juin, ils dénoncent des conditions de travail de plus en plus pénibles. Ce mouvement a pour but d’obtenir les moyens financiers nécessaires à une bonne qualité de soins médico-sociaux dans les établissements.

Ces  EHPAD subissent actuellement les évaluations requises à leur « certification à un système de Qualité Externe » axé sur la qualité des soins et l’accompagnement des résidents, dans un Concept de Bientraitance. Paradoxal lorsqu’on déplore les financements figés de ces structures mettant en difficulté les Directeurs dans leur mission d’’optimisation des prestations aux personnes âgées.

Pour les professionnels, les conditions de travail sont devenues insupportables, le personnel est épuisé et en grande souffrance de par l’insuffisance de moyens humains pour assurer correctement la mission de Service Public de ces établissements. Un recrutement immédiat  en personnel qualifié est indispensable.

Souhaitons  que la direction départementale de la protection des populations (DDPP) soit à l’écoute de la délégation reçue ce jour. Espérons surtout que le Conseil Général, fraichement élu, soit sensible à ce  sujet excessivement  grave soulevé lors de la Campagne des Départementales par les candidats FN/RBM.


Une future Communauté Urbaine pour Perpignan: réponse à Jacques Cresta

Marine&LouisRéponse du groupe « Perpignan Ensemble » au Député (PS) Jacques Cresta:

Le député PS, Jacques Cresta, non content d’avoir servi sur un plateau la Mairie et l’Agglomération de Perpignan à Jean-Marc Pujol, s’en prend maintenant à Louis Aliot!

Monsieur Cresta, vous êtes en tel décalage avec le terrain, que vous ne savez même pas que la majorité des maires des communes, de taille moyenne ou petite, se sont déclarés favorables à cette future Communauté Urbaine!

Mais enfin, Monsieur Cresta, qui nous oblige, nous élus des communes de PMCA, à basculer en « Communauté Urbaine », si ce n’est le gouvernement de votre ami, le premier ministre Manuel Valls, en particulier avec ses incitations/punitions financières et ses subventions ciblées?

Le groupe « Perpignan Ensemble » comme Louis Aliot l’a déclaré en séance, était par principe opposé à la création de la Communauté Urbaine, dispositif qui rajoute par là même, une couche supplémentaire au millefeuille administratif !

Si vous aviez pris la peine de bien vous renseigner, Monsieur le Député, vous auriez su que seuls les élus FN-RBM ont exigé des garanties et qu’ils ont même déposé un amendement (amendement demandant des garanties sur les libertés et les droits des petites communes) !

Aucun élu de gauche n’est intervenu en leur faveur!

Grâce à cet amendement, précisé en séance par Louis Aliot, les maires de chaque commune disposeront d’un droit de veto, lors de chaque vote dans les futurs conseils d’Agglomération!


Perpignan: plus de mariages à la loge le samedi. Encore une dérobade au lieu de faire respecter par la loi l’ordre public

Photo CV XBCommuniqué de Xavier Baudry, Conseiller Municipal et Communautaire FN/RBM de Perpignan-Méditerranée, Groupe d’Opposition « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot

« Amoureux ou fiancés perpignanais, le samedi, Jean-Marc Pujol vous prive de la belle « Salle des Mariages de la Loge de Mer »!

 Nous apprenons par voie de Presse, que le Maire UMP de Perpignan, monsieur Jean-Marc Pujol a décidé de supprimer la célébration des mariages à la Loge de Mer (Mairie du Centre-Ville de Perpignan) les samedis.

 La véritable raison, non évoquée par la Presse, est l’impossibilité des élus de la majorité de faire respecter l’ordre républicain!

En effet, depuis plusieurs années déjà, les sorties de certains mariages ne sont font pas sans débordements: circulation entravée près d’une heure, grosses cylindrées qui pratiquent le rodéo sur les boulevards limitrophes du Castillet, manifestations « ethniques » à grand renfort de drapeaux étrangers, nuisances sonores, le tout entrainant parfois des rixes sur la voie publique etc….

A ce titre, jamais aucune plainte n’a été déposée par les services municipaux!

Nous demandons instamment à Monsieur Le Maire, qu’il prenne ses responsabilités, et qu’il utilise tous ses pouvoirs de Police pour faire respecter l’ordre républicain!

Il n’est pas admissible que la majorité silencieuse ait à subir, le laxisme des élus d’une part, et les incivilités de quelques pertubateurs d’autre part, prenant ainsi en otage les Perpignanais, et en tout premier lieu les commerçants!