Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !

Augmentation d’impôt, encore un mauvais coup dans les P.O. dénoncé par le Front National 66

Augmentation d’impôt de la Communauté de communes Albères, Côte Vermeille, Illibéris : le Front National 66 dénonce le comportement irresponsable des élus locaux !

Par Philippe GROSBOIS, responsable délégué pour le canton « Côte Vermeille ».

En fin de semaine dernière s’est déroulé un conseil communautaire houleux pendant lequel Pierre AYLAGAS (Président de la Communauté de Communes et maire d’Argelès) a annoncé sa volonté d’augmenter la part d’imposition intercommunale sur la taxe d’habitation des communes.
Cette réunion communautaire a donné lieu à quelques sueurs froides aux maires de Port-Vendres et de Collioure qui risquent de faire payer chèrement à leurs administrés leur soutien passif lors de l’élection de Pierre AYLAGAS à la tête de la Communauté de Communes !
Concernant monsieur AYLAGAS, alors que celui-ci a d’ores et déjà annoncé sa presque-démission et que son dauphin attend dans les starting-blocks que son heure arrive, son comportement nous démontre une fois de plus que la « gauche sociale » est bel et bien un mythe qu’il faut dénoncer avec force et que le déni de réalité face aux problèmes de nos concitoyens ne peut plus durer.
Alors si monsieur AYLAGAS désire faire payer ses ambitions de monarque local aux contribuables de la Communauté de Communes qui croulent déjà sous les difficultés économiques pour beaucoup d’entre eux, si le but de cette augmentation est de facturer le coût de l’arrivée de plusieurs familles de migrants, et bien qu’il utilise ses propres deniers ou sa réserve parlementaire !
Nos concitoyens ont aujourd’hui besoin d’une vraie politique de relance et d’accompagnement économique locale pour nos PME/TPE, commerçants et artisans ainsi que d’une relance du pouvoir d’achat des ménages et non pas d’une nouvelle augmentation des taxes locales qui engendrera une paupérisation toujours plus importante de nos populations !
Mais somme toute rien d’étonnant à tout cela, monsieur AYLAGAS ne fait tout simplement qu’appliquer la politique de son gouvernement au niveau local…la fuite en avant et après moi, le déluge !

Le Front National des Pyrénées Orientales s’oppose fermement à toute augmentation des taxes locales et à titre d’exemple souligne que dans les mairies tenues par des maires FN les impôts sont en baisse de manière significative !

POUR UNE FRANCE APAISÉE !
Rejoignez le Front National des Pyrénées Orientales!

FN 66 – BP 90416 – 66004 PERPIGNAN cedex  04 68 55 20 63 fn66@frontnational.com

Les commentaires sont fermés.