Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Les élus régionaux de gauche seraient-ils aux abonnés absents dans les P.O. ?

FrontNatopnalPremierPartiPOCommuniqué des conseillers régionaux FN/RBM des Pyrénées Orientales

Mais que peuvent bien faire les élus régionaux de Gauche (PC/PS/EELV…) pour notre département?

Monsieur Jacques Cresta a beau eu faire de grands discours à la Maison de la Région de Perpignan, les chiffres sont bien là…

Alors que notre département subit une augmentation régulière du chômage et que nos entreprises peinent à trouver des financements, ce sont seulement 143 000€ de dotations pour notre département sur les 26 millions d’euros de fonds FEDER/FSE, attribués par le Conseil Régional à l’ensemble de la Grande Région, et votés en Commission Permanente d’octobre par l’exécutif.

Ne parlons même pas des budgets attribués ce mois-ci, sur les 16 millions d’euros issus du même fond, qui seront votés par l’exécutif de PS/PC/PRG/EELV lors de la Commission Permanente du 18 novembre,  c’est 0€ pour les Pyrénées-Orientales !!

A tel point qu’on en est à se demander si le député PS de notre département ne subirait pas le contrecoup de son emploi du temps chargé par son cumul de mandats. Et il est certain que ce n’est pas Madame Langevine, pourtant vice-présidente EELV de la Région « Occitanie », qui pourrait palier à cela, elle est clairement absente du terrain!

Concitoyens porteurs de projets, chefs d’entreprises, agriculteurs, entrepreneurs, investisseurs, collectivités en recherche de financements pour vos solutions innovantes, malheureusement il ne faudra pas compter sur vos élus régionaux de Gauche pour vous soutenir!

FrontNationalDesPO_Adresse


Le désarroi des infirmiers et de tous ces « soignants de l’ombre »

FrontNatopnalPremierPartiPOCatherinePCommuniqué de Catherine Pujol, Cadre de Santé

Conseillère Municipale et communautaire de Perpignan, groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot

Vous avez dit  Burn-out ?

Il y a des corps de métier qui brillent d’une efficacité discrète empreinte d’empathie et professionnalisme dont la parole pondérée reste sourde à l’oreille de tous.

Société et Politiques les pensait exempts de stress, de souffrance au travail, de burn-out… reliquats d’anciens clichés du « don de soi sans affect » du siècle dernier.  Les Infirmiers et professionnels de santé sont ce mardi 8 novembre dans la rue pour manifester et oser exprimer leur malaise.

Fermetures de services, manque de personnels, accroissement de l’activité, course à la rentabilité : les facteurs contribuant au mal-être, voire à l’épuisement des personnels hospitaliers sont nombreux. La compression budgétaire dure depuis une dizaine d’années. Le suicide de plusieurs soignants cet été,  dont au moins cinq infirmiers, ont mis en lumière un malaise profond. Les drames se multiplient, certains restant « sous silence ».

Jusqu’ici, la ministre Marisol Touraine a été relativement épargnée par la grogne des infirmiers malgré la situation « explosive ». Tout s’est joué dans l’enceinte des établissements de soins hospitaliers et médico-sociaux.  Elle semble bizarrement découvrir l’ampleur du phénomène à quelques mois de la fin de son mandat ?

Soutien de la fédération FN66 à tous ces professionnels de l’ombre !

FrontNationalDesPO_Adresse