Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Clotilde Font-Gavalda : «Où en est l’inventaire artistique et religieux de la Ville ?»

Clotilde Font-Gavalda - Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine )30ème édition des Journées européennes du patrimoine.

Clotilde Font-Gavalda, colistière de Louis Aliot, tête de la liste «Perpignan Ensemble» (Rassemblement Bleu Marine) :

« Cette 30ème édition des Journées européennes du patrimoine est particulière puisque commémorative du centenaire de la loi du 31 décembre 1913, texte fondateur de la protection des monuments historiques de France.

Chacun d’entre nous est profondément  attaché au patrimoine de la ville, mais cette édition ravive  le  douloureux souvenir de la fin d’année 2012 :

Révélée au public peu avant noël, l’affaire Deloncle/ Casa Pairal (du nom du conservateur du musée des Arts et Traditions Catalanes/ ATC) fait l’effet d’une bombe.

Pourtant, bon nombre d’initiés savaient, notamment  certains employés municipaux.

Leur hiérarchie s’est constamment chargée de les rappeler à «leur devoir de discrétion professionnelle et de réserve».

Jacques Deloncle avoue  très rapidement avoir revendu un certain nombre d’objets  précieux dont il avait la responsabilité, notamment une vierge connue sous le nom de vierge de la Soletad, à un antiquaire du centre-ville.

La plainte déposée est concomitante à la retraite de l’intéressé.

La comparution devant la commission de discipline est évitée.

La municipalité fait remplacer sur le champ un certain nombre de serrures…

L’affaire est classée : Ouf !

On se frotte les yeux, on a du mal à y croire !

Lire la suite sur Ouillade


Perpignan 2014 : Islam radical, communautarisation de la société française : attention danger !

Louis AliotTribune libre de Louis Aliot, vice-président du Front National

Dans un récent article publié par le journal Le Monde des 9 et 10 juin 2013 intitulé « la crainte des musulmans face à la salafisation des esprits », la crainte de musulmans face à la salafisation des esprits  – nous apprenons tout ce que Marine Le Pen ne cesse de dire et répéter depuis plusieurs années, à savoir :

– Le CFCM n’est pas un organisme d’administration de l’islam en France, mais le terrain de jeu de puissances étrangères qui rivalisent de coups tordus pour prendre le contrôle des musulmans en France. Cette organisation n’est donc ni démocratique, ni représentative, ni même française…

– Certaines autorités confessionnelles se plaignent notamment de voir « partir des jeunes quelques mois ou un an dans un pays du Golfe, parfois grâce à des bourses » et qui « reviennent avec un bagage religieux léger mais qui suffit à impressionner certains » et qui s’imposent comme des imams autoproclamés !

– Le salafisme fait une percée auprès des jeunes et les discours en sont de plus en plus imprégnés !

– Cet article pointe le financement douteux de certains jeunes qui distribuent à la sortie des mosquées des tracts ou des ouvrages décrivant tous « les interdits » de l’islam.

– Des questions qui posent réellement un problème de compatibilité entre certaines pratiques de l’islam et l’assimilation républicaine à la française : peut-on acquérir la nationalité française et devenir citoyen d’un pays non-musulman ? Peut-on entrer dans l’armée de peur d’avoir à combattre en « terres musulmanes » ? Peut-on travailler la vigne à cause de l’interdiction de l’alcool dans l’islam ? Lire la suite