Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


A propos du parking souterrain de la place Jean Moulin: « Perpignan Ensemble » fait part de ses propositions.

Xavier, conseiller municipal et communautaire

Xavier, conseiller municipal et communautaire

Lancement des consultations pour la construction du futur parking souterrain de la place Jean Moulin,
le groupe « Perpignan Ensemble » fait part de ses propositions.

A l’occasion de la réunion de la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL) sur la construction du futur parking souterrain de la place Jean Moulin en mairie de Perpignan le 9 juillet, le groupe « Perpignan Ensemble » (FN/RMB) en a profité pour mettre en avant plusieurs propositions et réclamations, notamment:

– Mise en place d’une grille de tarifs préférentiels garantis, pour les résidents des quartiers concernés par ce futur parking Jean Moulin.

– Possibilité d’achat d’emplacements (via des baux emphytéotiques de 30 ans).

– Inscription dans la cahier des charges, lors de l’appel d’offre du prestataire de la délégation de service publique, d’un plan de sécurité renforcé dans ce parking situé en Zone de Sécurité Prioritaire (Z.S.P.).

Plus généralement, le groupe « Perpignan Ensemble » déplore le manque d’ambition de la majorité municipale dans la création de moyens de stationnement pour les Perpignanais.

Vouloir redynamiser le centre-ville, sans faciliter l’activité commerciale ou l’installation de jeunes actifs, par la création de places de parking, c’est la politique d’urbanisme aberrante menée depuis plus de 30 ans.

Une des conséquences pratiques pour les Perpignanais qui subissent ces difficultés au quotidien, sont les délais d’obtention d’un emplacement « résident » dans certains parkings souterrains en centre ville (de l’aveu d’un militant associatif membre de cette commission, près de 18 mois pour le parking République!!).

Stationner dans son quartier, quand on est citoyen ou acteur économique, et qui plus est contribuable, c’est aussi une liberté fondamentale!

Groupe « Perpignan Ensemble » – 19 Espace Méditerranée – 66 000 Perpignan


1 commentaire

Perpignan-Ensemble : Dynamisation du cœur de ville

« Après deux décennies de déclin de l’attractivité de son cœur de ville suite à des choix politiques favorisant les zones commerciales périphériques et la consommation de masse, Perpignan doit redevenir la vitrine des savoir-faire du département. Ce positionnement aura vocation à redonner la dimension culturelle et commerciale à laquelle Perpignan, chef lieu du Roussillon, est destinée. »

  • programme-dynamisation du coeur de ville-projet-pour-perpignan-municipales-2014

Création d’une structure légère sur la place République, type Halle ouverte.
  • Création d’un « itinéraire gourmand » dans le cœur de ville: place des Poilus consacrée aux étals de poissons, place République aux maraîchers, place Gambetta marché aux vins et spiritueux locaux. place des Victoires, bouchers et charcutiers ambulants.
  • L’école Lavoisier ne dispose pas d’une superficie nécessaire à la création d’un grand marché couvert à la hauteur des attentes des perpignanais. Cependant, dans une perspective de déminéralisation de la place des Victoires ne laissant plus la place nécessaire aux ambulants, l’ancienne école pourrait être à moyen terme aménagée pour les bouchers et charcutiers avec des étals en conformité avec les exigences d’hygiène et de sécurité.
  • Le marché de la place Cassanyes retrouvera son caractère de pôle alimentaire populaire, avec la reconstruction des points de vente en dur détruits sous la municipalité précédente. Référendum sur la création d’un marché couvert et parking souterrain (ou type Victor Hugo Toulouse)
  • Mise en place d’un marché hebdomadaire aux végétaux, place Méditerranée.
  • Développement des Bodégas de rue et des animations diurnes et nocturnes.
  • En lieu et place de l’actuel office de tourisme du palmarium : Mise en place d’un accueil municipal à destination des créateurs de commerces de proximité: aide à la recherche de locaux commerciaux…Création d’une caution municipale pour la location d’un local
  • Mise en place d’une charte des enseignes pour une meilleure harmonisation des vitrines de commerçants.
  • Fusion de L’office de tourisme du palais des congrès et du palmarium en un seul et unique lieu, au pied du Castillet, dans l’édifice du mess des officiers.
  • Création d’un office de tourisme d’agglomération à l’entrée de la gare TGV, possibilité d’envisager un partenariat avec le comité départemental du tourisme.
  • Une municipalité à l’écoute des acteurs économiques: des réunions régulières, un accueil unique pour les demandes des commerçants (autorisation de terrasse, droits au stationnement, emplacements de marché etc… et un comité de suivi de l’économie de proximité composé d’élus et des représentants d’associations de commerçants.
  • Création d’un quartier des arts : Afin de réactiver les rues commerçantes des AUGUSTINS et de la rue de la FUSTERIE  en remontant sur la place RIGAUD, notre objectif et de regrouper le commerce, l’activité touristique et la culture patrimoniale
  • Nous ferons jouer le droit de préemption de la ville sur les locaux vacants afin d’attribuer ces boutiques a des artistes locaux, des artisans et d’y loger des galeries d’art et des échoppes de produits du terroir.
  • Les boutiques réhabilitées seront mises à disposition à des loyers modiques et fiscalité réduite au maximum. L’ensemble s des artistes s’engagera à respecter un cahier des charges strict et à être immatriculés.
  • Création d’une antenne de  l’Université en centre ville. ( ex : pole tourisme au centre del mon, mise à disposition d’un édifice type mairie du Castillet pour des salles de TD).