Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Le groupe FN/RBM rappelle l’importance de la neutralité politique des associations subventionnées

Perpignan Ensemble

Communiqué de presse

du groupe Perpignan Ensemble avec Louis ALIOT


Le Groupe FN/RBM présidé par Louis Aliot obtient
le conditionnement de versement des subventions.

Lors du Conseil Municipal du jeudi 9 février 2017, le Groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot s’est opposé au versement d’une subvention à un club de Football mis en cause, par un article l’Indépendant de 2015*, pour des soupçons de « radicalisation ».

Sur ce point de l’attribution des subventions, comme sur toutes les conventions de partenariat que la Ville signe avec les associations, le Groupe Perpignan « Perpignan Ensemble » a demandé et obtenu du Maire Jean-Marc Pujol, que soit clairement précisé dans les articles des accords le « Respect de l’Egalité Homme/Femme » et la « Neutralité Politique ».

Le Maire Jean-Marc Pujol s’est engagé à étudier les possibilités d’un tel rajout. Avec cette mesure, les associations devront  respecter ces principes sous peine de voir le bénéfice de leur subvention remis en cause.

Le Groupe Perpignan Ensemble demande instamment au service municipal des Sports une vigilance totale sur le prosélytisme religieux au sein des Clubs de Football « amateurs », signalé encore récemment dans un rapport des Services de Police (DGSI/Source France Football du 09/02/2017).

*Source: Indépendant du 15/10/2015

http://www.lindependant.fr/2015/10/15/priere-sur-la-pelouse-a-la-mi-temps-d-un-match-de-foot-a-perpignan-le-district-ouvre-une-enquete,2098962.php

groupeperpignanensemblepieddepage

 


Une nouvelle taxe à Perpignan: Une autre promesse électorale bafouée?

groupeperpignanensemble

Communiqué des élus municipaux
du groupe « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

J.M. Pujol : une nouvelle taxe pour les classes moyennes et les retraités

Le Président de l’agglomération de Perpignan, qui s’était engagé à ne pas augmenter les prélèvements sur les revenus des citoyens, a encore décidé de ne pas respecter ses promesses de campagne.

Il propose la création d’une taxe sur l’ensemble des habitants qui rapportera plus de 5 millions d’euros.

Au moment où on annonce que plus de la moitié des habitants de la ville ne paie pas d’impôt, J.M.Pujol décide de faire payer encore plus les classes moyennes et les retraités de notre ville et de toutes les villes et villages de l’agglomération.

Les élus “ Les Républicains” ne cessent de s’opposer aux augmentations des impôts du Conseil Départemental. Monsieur Pujol soutient Nicolas Sarkozy car il veut baisser les impôts. Leurs actes montrent qu’ils ne tiennent pas leurs promesses.

Il serait temps que la majorité respecte enfin ses engagements.

Le groupe présidé par Louis Aliot s’oppose et s’opposera toujours aux augmentations d’impôts et de taxes qui amputent le pouvoir d’achat des citoyens.

groupeperpignanensemblepieddepage


S’habituer à voir les délinquants ne pas être condamnés: c’est non pour le FN

FrontNatopnalPremierPartiPO

Communiqué de Claudine FUENTES

2014-elu-mizera-fuentes-claudine-03bis14x21Conseillère municipale et communautaire, Responsable FN du canton 8 Perpignan 3

«  Au Front National, on ne s’habitue pas ! »

Nous apprenons que mercredi vers 18h30, un SDF qui faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, faisait au centre-ville de Perpignan, dans la période particulièrement sensible du déroulement du Festival VISA pour l’Image, l’apologie du terrorisme.

Inquiétante illustration de la mollesse et de la faiblesse dans la mise en œuvre de l’arsenal répressif laissant place à un sentiment général d’impunité et laissant les mains libres aux terroristes.

Mais il faut s’habituer nous a-t-on dit.

S’habituer à voir les délinquants ne pas être condamnés, s’habituer à voir les récidivistes récidiver , les « fichés S » aller faire librement le djihad puis revenir pour assassiner lâchement nos enfants, nos policiers, s’habituer à voir les délinquants sous contrôle judiciaire munis d’un bracelet électronique égorger un prêtre, s’habituer à vivre, un soir de feu d’artifice, une tuerie de masse perpétrée par un étranger titulaire d’un simple titre de séjour qui compte tenu de son passé aurait dû faire l’objet d’une mesure d’expulsion.

Au Front National, on ne s’habitue pas, on ne s’accommode pas de cet état de fait qui met en danger la vie de nos enfants et de notre Nation. Il est temps de réagir et de se lever !

FrontNationalDesPO_Adresse


Mairie de Perpignan, tout et son contraire !

FrontNatopnalPremierPartiPO

Communiqué de Marie-Thérèse FESENBECK Conseillère municipale et régionale

«  Mairie de Perpignan, tout et son contraire ! »

En ces temps très durs pour les travailleurs et les chômeurs, particulièrement de notre département au très fort taux de chômage (merci aux différents gouvernements qui se sont succédés depuis 30 ans), c’est une aberration d’entraver l’action de bénévoles comme le restaurant social « Promesses des sources » qui apporte un tant soit peu de réconfort à ces blessés de la vie qui n’ont pu retrouver un travail par les services de la Mairie de Perpignan.

En effet, il faut savoir que les élus de la majorité de la Ville de Perpignan tiennent toujours un discours d’entraides dans les différentes réunions, du bla-bla-bla bien rôdé mais en réalité, ils s’opposent à tout ce qui les gêne jusqu’à faire mettre des PV sur les pare-brises des voitures stationnant quelques secondes devant le restaurant social ! Un peu d’humanité ne ferait de mal à personne.

Etant élue au Conseil d’administration du CCAS de la Ville de Perpignan, je m’oppose régulièrement à la majorité obéissant au doigt et à l’œil des décisions prises par Monsieur Le Maire.

J’ai demandé une augmentation du montant de la subvention attribuée au CCAS de la Ville mais il m’a été répondu en Conseil municipal que la Mairie serait obligée d’augmenter les impôts de la Ville ! Alors que Monsieur Le Maire n’a pas hésité un seul instant à augmenter les indemnités de ses élus préférés, soi-disant les plus méritants !

N’oublions pas que Louis ALIOT a appelé sa liste « Perpignan ensemble », signe de rassemblement de toutes les couches sociales de la Ville de Perpignan.

FrontNationalDesPO_Adresse


Le Front National de LMRP obtient la démission de Béatrice Négrier

Communiqué de presse de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National Présidente du Groupe des Élus Front National-RBM

Le Front National obtient la démission de Béatrice Négrier

Les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional prennent acte de la démission de Mme Négrier. Il aura fallu plus de trois semaines et l’intervention notamment du Front National pour que la Vice-Présidente de la région, en charge de la formation professionnelle et de l’apprentissage, réalise que sa condamnation pour abus de confiance la contraignait à faire ce que tout le monde attendait d’elle : démissionner.

Cette affaire aura au moins eu le mérite de prouver, une fois encore, que nos concitoyens n’ont rien à attendre de la presse quotidienne régionale du monopole Baylet, qui avait soigneusement  omis  de  parler  de  cette  condamnation,  jusqu’à  la  révélation  du  site indépendant « lengadoc-info ». Nos concitoyens ne peuvent pas non plus compter sur le sens moral et l’éthique de leurs dirigeants socialistes qui font tout pour rester à leurs places, sauf quand le Front National les force à la raison.

Seule la mobilisation des élus du groupe FN RBM contre l’impunité de Mme Négrier aura permis de faire changer les choses. Nos concitoyens peuvent compter sur nous. Nous continuerons à dénoncer les magouilles des élus de la République qui jouent avec l’argent des autres.

ElusFrontNationalFN-RBM LRMP


Félicitations à la gendarmerie de la Vallée de l’Agly

Communiqué de Robert OLIVES

Conseiller municipal FN/RBM Espira de l’Agly

Félicitations à la gendarmerie de la Vallée de l’Agly

Au nom du Front National et de ses électeurs, je tiens à féliciter la gendarmerie de Rivesaltes et les brigades de Latour-de-France pour avoir mis hors d’état de nuire une bande de cambrioleurs qui sévissait dans la Vallée de l’Agly. En effet ces derniers étaient coutumiers des vols de voitures, des pillages de chantiers ou des siphonnages de carburant. La commission des faits s’est déroulée, pour rappel, entre novembre 2015 et 2016.

Il faut noter ici l’efficacité de nos forces de police et de gendarmerie qui, chaque jour, effectuent un travail remarquable de préservation de notre sécurité et afin que la justice puisse être rendue. Alors que les forces de l’ordre sont sans cesse les victimes des émeutiers d’extrême-gauche ou les boucs-émissaires des syndicalistes inféodés au PS, alors que les islamistes ont fait des policiers et des militaires des cibles de choix, le Front National entend, aujourd’hui plus que jamais, réitérer son soutien à la police et à la gendarmerie.

Pour moi, pour nous, soutenir la police, c’est quelque part préserver l’ordre, soutenir la république et défendre la France.


Assassinat d’un ministre de Dieu: illusions perdues ?

Tribune libre de  Catherine PUJOL, Groupe Perpignan ensemble avec Louis ALIOT 

Illusions perdues ?

Toulouse, Paris, Nice, St Etienne du Rouvray…

Où aura lieu  la prochaine barbarie infâme sur notre sol français ?  Où donc le prochain crime d’innocents : enfants, adolescents, femmes, hommes de tous âges, de toutes confessions religieuses, assassinat d’un ministre de Dieu, catholique, dans l’exercice de ses fonctions et avec profanation de lieu de culte !

Croyons-nous encore qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ?

Croyons-nous encore que les médias nous informent sans filtres?

Croyons-nous encore aux paroles mielleuses de nos dirigeants politiques ?

Sommes-nous donc encore en état d’entendre quoi que soit, sauf espérer ardemment des actions plus concrètes et rigoureuses du Gouvernent ?

Arrêtons de nous voiler  la face, laissons fuir notre fausse bonne conscience et nos illusions.

Notre France se meurt avec ses valeurs, sa morale, sa culture chrétienne et son mode de vie à l’occidentale. Nous en sommes tous un peu responsables, quelle que soit notre identité, notre origine, notre statut social ou professionnel, par notre immobilisme. Il est temps de nous unir enfin par la voie des urnes en 2017, avant qu’il ne soit trop tard pour nos enfants. Vivre en France, c’est accepter la République, c’est accepter et se plier à son mode de vie et à ses coutumes !

« Libérée du poids de ses illusions, la vie d’un homme ne tient qu’à un fil, celui qui le relie à la société » (R. Guilleaumes).