Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


En souvenir des combats de BAZEILLES: hommage aux glorieux ‘Marsouins’

Les élus de « Perpignan Ensemble – Rassemblement Bleu Marine » étaient présents
à la cérémonie du souvenir des combats de Bazeilles.

Bazeilles2
Lors de la guerre de 1870 la division Bleue (des troupes de Marine) s’est sacrifiée contre des ennemis supérieurs en nombre dans le village de Bazeilles (Ardennes)
Ce combat a été une page de gloire pour nos Marsouins, qui se sont battus jusqu’à la dernière cartouche.
Tous les ans et sous tous les horizons nos Marsouins en activés et leurs anciens se souviennent.
Le sacrifice de nos anciens est là pour rappeler les valeurs de la France et nous tracer la voie.
Notre avenir pourra enfin redevenir radieux lorsque de vrais patriotes seront au pouvoir en France !
Marine Le Pen, est l’unique recours. Elle seule peut sauver notre pays et faire que revive la France.

Clotilde FONT
Conseillère Municipale et Conseillère Communautaire.
Responsable Départementale Rassemblement Bleu Marine


Désinformation et contre-vérité : le ‘travail’ d’une présumée journaliste.

Louis&Cloclo

Billet d’humeur de Bruno Lemaire, secrétaire général d’Idées Nation, conseiller municipal et communautaire de Perpignan

Madame Michalak, au lieu de s’acharner à relancer des rumeurs qui ne reposent sur rien : non Madame Clotilde Font-Gavalda n’a jamais eu sa carte du Parti Socialiste – ce qui ne serait pas nécessairement une tare, je l’ai bien eue moi aussi, il y a très longtemps il est vrai (mon petit côté chevènementiste peut être) – ferait mieux d’aller creuser dans des terres plus intéressantes.

Se demander comment, par exemple, on peut obtenir un Doctorat – même de troisième cycle – avec une simple dispense faisant sauter à l’impétrant au moins quatre années d’études.

Ou encore, plus localement, se demander comment l’équipe municipale actuelle va pouvoir résister aux tensions centrifuges des catalanistes, des « pro-commerçants », des anciens MRC, et j’en oublie sûrement.

Il est vrai qu’il aurait fallu, pour cela, effectuer un véritable travail de journaliste. Apparemment certaines personnes en sont incapables, avec ou sans diplôme.

Il vaut mieux avoir la « tête haute et mains pures » lorsque l’on lance de fausses accusations, et oublier son idéologie et ses préjugés pour tenter d’informer le plus honnêtement possible ses concitoyens.


Rassemblement Bleu Marine: Gilbert Collard et Louis Aliot communiquent.

Louis&Cloclo

Madame Clotilde FONT-GAVALDA, conseillère municipale et communautaire de Perpignan a été nommée responsable départementale de la section Rassemblement Bleu Marine (RBM) des Pyrénées-Orientales dans le cadre des nouvelles missions dédiées à cette structure par la direction nationale, à savoir le développement de l’audience des idées de Marine LE PEN dans les milieux socio-professionnels du département.

Cette structure complémentaire de l’action politique du Front National s’inscrit dans la stratégie de Marine LE PEN de rassemblement national destinée à préparer l’échéance présidentielle de 2017.


Les grandes manœuvres du système ont commencé

Les grandes manœuvres du système ont commencé : un seul mot d’ordre, empêcher Louis Aliot et sa liste d’arriver à la tête de la mairie de Perpignan

Communiqué de Bruno Lemaire, colistier de Louis Aliot et de « Perpignan Ensemble »

Le système médiato-politique s’en donne à cœur joie. Plus subtil sans doute que de refaire le coup de la fausse profanation du cimetière de Carpentras, ce sont les journaux, nationaux ou locaux, qui travestissent ou sortent de leur contexte les phrases énoncées par la tête de liste de « Perpignan Ensemble » ou par l’un ou l’autre de ses colistiers.

C’est ainsi que l’Express, devant une simple constatation faite par Madame Font-Gavalda, à propos du fait indéniable que la drogue sévit de plus en plus dans le quartier St Jacques, ose travestir ce constat en affirmant, ce qui est faux, que ce serait à cause de « maghrébins » infiltrés dans ce milieu essentiellement gitan.

Comme si les trafiquants de drogue ne se recrutaient que parmi les français, ou étrangers, originaires d’Afrique du Nord. L’Express, dans sa volonté de salir Louis Aliot et sa liste, mêle ainsi le mensonge et l’infamie, sans oublier un zeste de racisme qui devrait être condamné par la loi.

Dans le même ordre d’idée, le « journal local » – pour utiliser la métaphore proposée par l’Ouillade – fait un gros titre sur une parole, sortie de son contexte, de Louis Aliot, dont le seul propos était de condamner, une fois de plus, les propositions de lois portant sur le développement des langues régionales.

Louis Aliot et son équipe sont contre tout développement du communautarisme, la République étant une et indivisible.  L’accent mis sur le développement des langues régionales, aussi légitime soit-il dans certains cas, serait donc une arme à double tranchant  puisque, dans le cas de Perpignan, cela pourrait avoir pour conséquence le développement de la langue arabe plus encore que celle du catalan. Est-ce cela que le « journal local » conteste ?

Non, bien sûr, du moins je l’espère.

Les medias, de gauche ou de droite, nationaux ou locaux, feraient donc mieux de se concentrer sur les comptes étranges du président de l’UMP, ou encore sur les mensonges du gouvernement PS à propos des échanges téléphoniques portant sur les conversations entre le citoyen Sarkozy, ci-devant président, et son avocat.

La démocratie et la république ne s’en porteraient que mieux.


La journée des femmes tombe à point nommé: le maire-candidat continue ses largesses

Après le mois des galettes et celui des étrennes, le maire-candidat ne se refuse rien

Communiqué de Clotilde Font-Gavalda et de Bruno Lemaire, co-listiers de Louis Aliot pour « Perpignan Ensemble »

Les largesses et les générosités de la liste municipale actuelle ne sont plus à démontrer en cette fin de mandature.

Nous pensions cependant terminées ces largesses faites sur le dos du contribuable perpignanais, campagne électorale et contrôle de la commission obligent. Que nenni, en tout cas en ce qui concerne certains quartiers, comme celui du Moulin à Vent.

Les femmes de ce quartier semblent en effet particulièrement choyées par son comité d’animation. Après tout, pourquoi pas…..sauf que ces petits cadeaux sont offerts, conjointement, par le dit comité d’animation et par Mme de Noell-Marchesan.

Faut-il rappeler que cette dame, sûrement fort respectable, est encore pour quelque temps l’une des adjointes du maire-candidat : certes, cette distribution de petits cadeaux ne peut que faire plaisir à leurs destinataires mais le contribuable-électeur ne peut que légitiment s’interroger sur la légalité d’une telle démarche …

On dit souvent qu’aux municipales, il y a « prime au sortant » : mais, dans ce cas-là, il y a prime du sortant à ses futurs électeurs. Sans vouloir y voir malice, difficile de ne pas mentionner non plus que vendredi dernier, c’est le club du troisième âge qui a reçu la visite de la maire – ou mairesse – de quartier. Oui, vraiment, tous les moyens semblent bons à la municipalité sortante pour tenter de rester en place six ans de plus.


Photo de Louis Aliot et de ses colistiers pour la liste «Perpignan Ensemble»

Liste « PERPIGNAN ENSEMBLE » avec LOUIS ALIOT soutenue par le RASSEMBLEMENT BLEU MARINE & des socio-professionnels, et des indépendants.

Programme de Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014  Les mots de Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014  Portrait du candidat Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014
Ci-dessous la liste des colistiersPerpignan Ensemble avec Louis Aliot - photo des colistiers

  1. ALIOT Louis – FN – Docteur en Droit – Avocat – Conseiller Régional Languedoc-Roussillon
  2. FONT-GAVALDA Clotilde – SOCIOPRO- Maitrise de Droit -Administrateur de Biens – Moulin à Vent
  3. LEMAIRE Bruno – FN – Docteur en math.et Sc.Eco., diplômé d’Harvard, professeur émérite à HEC
  4. FESENBECK Marie-Thérèse – FN – Conseillère régionale ; technicienne en RH Sécurité sociale (H)
  5. BAUDRY Xavier – RBM – Responsable Commercial. D.U. Tech.de.Co ; D.E.Management
  6. PUJOL Catherine – RBM – Cadre de Santé
  7. BELLEBOU Mohamed – RBM – Pupille de la Nation – Syndicaliste – Délégué Harkis
  8. MIZERA-FUENTES Claudine – RBM – Inspectrice des Douanes
  9. PINGET Jean-Claude – FN – Docteur en Droit – Avocat (H), ressortissant de l’UE-BELGIQUE
  10. RAPPELIN Anne-Marie – FN – Psycho Pédagogue
  11. BOLO Alexandre – RBM – Licencié en Droit, Master Affaires Publique, Anc.Attaché Parlementaire
  12. MARCHAND Bénédicte – SOCIOPRO – Rédactrice de Presse
  13. GATAULT Jean-Yves – Indépendant – Médecin généraliste
  14. PUJOL Danielle – RBM – Agent Mutualiste
  15. ASCENSI Robert – FN – Commandant de Police (H) – spécialiste de la sécurité urbaine
  16. FERRER Thérèse – SOCIOPRO – Ancienne commerçante centre-ville
  17. REYES Bernard – RBM – superviseur péage autoroute (PR) ; quartier du Vernet
  18. RENOU Anne-Marie – RBM – Clerc de Notaire
  19. BELKIRI Roger – Indépendant – Ancien Délégué du Procureur chargé des discriminations (H)
  20. SAINT-ANDRE Nelly – RBM – Licenciée en Droit  – retraitée de la Préfectorale –
  21. GUILLEMAUD Michel – FN –  Sapeur-Pompier (H)
  22. POITAU Daniele – RBM – Professeur de Lycée
  23. GAULARD Jean-Philippe – SOCIOPRO – spécialiste en Informatique
  24. NITRIOT Marlène – RBM – Cadre de Banque
  25. SYMPHORIEN Philippe – SOCIOPRO – Inspecteur des Finances Publiques
  26. DUSI Emma – SOCIOPRO Agent Commerciale
  27. MOULARD Quentin – SOCIOPRO – Cadre de Banque
  28. THUET Chantal – RBM – Employée de l’Hôtellerie
  29. LOPEZ Jean-François – SOCIOPRO chef d’entreprise services à la personne
  30. MARCAILHOU d’AYMERIC Josette – FN – Retraitée
  31. DA SILVA CANEDO Luis – SOCIOPRO – Chef d’entreprise ; ressortissant de l’UE-PORTUGAL
  32. BESSE Maryse – RBM – Ancienne Conseillère Régionale
  33. GARRIVIER Jean-Luc – FN – Mécanicien automobile
  34. DA CAMPO Jade – RBM Secrétaire administrative
  35. MAILLOT Michel – Indépendant – Commercial
  36. SERRADELL Josette – SOCIOPRO – Auto entrepreneur
  37. GEBHART Edouard – FN – Commercial
  38. LUZ RIERA Madeleine – Retraitée
  39. AUGUSTIN Laurent – FN – Commercial SNCF
  40. BOUSQUET Anne-Marie – Négociatrice Immobilière
  41. MACIA Jean-Pierre  – RBM – Directeur Commercial
  42. GRIVET Emmanuelle – FN – Assistante de Direction
  43. COSTAGLIOLA Eric – FN – Employé GMS
  44. GIMENEZ Nathalie – FN – Mère de Famille
  45. RAMIREZ Jean-Michel – RBM – retraité de la Police Nationale
  46. ETHEVE marie – Aide à domicile
  47. ESTEBE Gilbert – RBM Chef d’entreprise
  48. DE LAUNAY DE LAPERRIERE Marie-Lyne – Administratrice de Santé
  49. HERAIL Patrick – Menuisier
  50. BELOEIL Fabienne – Commerçante
  51. VIDAL Thierry – RBM – Chauffeur Poids-lourd
  52. De BEAUMONT Viviane – FN – Mère de famille nombreuse
  53. LEBEL Philippe – FN – Travailleur social
  54. COSTE-CAMPS Jacqueline – FN – professeur de lettres (H), ancienne conseillère municipale de Perpignan
  55. DOMINOIS Jean – RBM – Lt-Colonel (h) – Pilote d’hélicoptère – Commandeur de la Légion d’Honneur


Un peu de gazon fraîchement planté pour tenter de faire oublier 25 ans de promesses non tenues.

Clotilde Font-Gavalda - Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine )PERPIGNAN/ Municipales 2014 : « Il n’y a pas d’élections chaque année… Quel dommage ! »,

par Clotilde Font-Gavalda, colistière de la liste Perpignan-Ensemble avec Louis Aliot

Clotilde Font-Gavalda, colistière de Louis Aliot (FN) en charge du Commerce, liste Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine), nous prie d’insérer :

– « Il n’y a pas d’élections chaque année : quel dommage !

Les élections s’annoncent avec elles leurs lots de promesses.

Les Perpignanais sont gâtés, choyés, flattés, concertés, écoutés : Apres les montagnes de galettes des rois, les tonnes de médailles la ville se pare maintenant comme une jeune mariée.

L’on s’active pour faire oublier l’état pitoyable de la ville, pour masquer le découragement et l’amertume de chacun.

Mais le temps presse… plus que quelques jours.

Les espaces verts jusque-là négligés se voient recouverts de gazon en rouleau prêt à poser, comme ici au Moulin-à-Vent. Peu importe le coût, au moins le résultat est immédiat !

NouveauGazonAuMoulinAventLes résidants n’en croient pas leurs yeux.

Mais électeurs sont lassés des menteurs de tous poils. Ils ne  souhaitent plus être pris pour des imbéciles.

Ils ne sont pas dupes, ils ne succomberont pas au chant des sirènes et montreront, sans aucun doute, leur mécontentement dans les urnes le 23 mars en votant massivement pour le changement et le renouveau que représente Louis Aliot ».