Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Une nouvelle taxe à Perpignan: Une autre promesse électorale bafouée?

groupeperpignanensemble

Communiqué des élus municipaux
du groupe « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

J.M. Pujol : une nouvelle taxe pour les classes moyennes et les retraités

Le Président de l’agglomération de Perpignan, qui s’était engagé à ne pas augmenter les prélèvements sur les revenus des citoyens, a encore décidé de ne pas respecter ses promesses de campagne.

Il propose la création d’une taxe sur l’ensemble des habitants qui rapportera plus de 5 millions d’euros.

Au moment où on annonce que plus de la moitié des habitants de la ville ne paie pas d’impôt, J.M.Pujol décide de faire payer encore plus les classes moyennes et les retraités de notre ville et de toutes les villes et villages de l’agglomération.

Les élus “ Les Républicains” ne cessent de s’opposer aux augmentations des impôts du Conseil Départemental. Monsieur Pujol soutient Nicolas Sarkozy car il veut baisser les impôts. Leurs actes montrent qu’ils ne tiennent pas leurs promesses.

Il serait temps que la majorité respecte enfin ses engagements.

Le groupe présidé par Louis Aliot s’oppose et s’opposera toujours aux augmentations d’impôts et de taxes qui amputent le pouvoir d’achat des citoyens.

groupeperpignanensemblepieddepage


Perpignan Ensemble avec Louis Aliot, le vainqueur du 1er tour, quartier par quartier

Duel Louis Aliot (FN / RBM) – Jean-Marc Pujol (UMPS) : la carte des scores bureau par bureau

Ci-dessous, retrouvez la carte présentant le score du vainqueur du premier tour de l’élection municipale à Perpignan, bureau de vote par bureau de vote.

  • En bleu foncé, les 44 bureaux où Louis Aliot a basculé en tête
  • En bleu clair, les 22 bureaux où Jean-Marc Pujol a basculé en tête

Revue de presse – lire l’intégralité de l’article de l’Indépendant

Louis Aliot Perpignan - le vainqueur du 1er tour, quartier par quartier


1 commentaire

Louis Aliot largement en tête au premier tour de l’élection municipale à Perpignan

Chères Perpignanaises, Chers Perpignanais,

Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014 - copieAu premier tour de cette élection municipale, vous avez porté mon équipe en tête avec un score devançant largement ceux de mes adversaires et je vous remercie chaleureusement de votre confiance.

Grâce à votre mobilisation dimanche prochain, c’est une page nouvelle qui peut s’écrire pour cette ville que nous portons tous au cœur, et qui a pourtant été bien malmenée par l’actuel Maire… Premier Magistrat qui, rappelons le, nous a été imposé par son prédécesseur au mépris d’une règle démocratique fondamentale, l’élection.

Après plus de trente ans de politiques ravageuses menées par l’équipe en place, je vous propose de redonner bon sens et clarté dans la gestion de Perpignan, grâce à un programme réaliste et pragmatique, loin des clivages partisans qui nous ont menés à la situation catastrophique que nous connaissons.

Un développement anarchique des grandes surfaces entraînant une désertification du centre-ville, des quartiers abandonnés où règnent la loi du plus du fort et le communautarisme au mépris des principes fondamentaux de la République et une pauvreté rampante face au matraquage fiscal et à l’immobilisme économique…

Nos élus ont engagé des dépenses considérables dans des projets fastueux au détriment des besoins essentiels d’une commune : l’emploi, la sécurité, la propreté, la convivialité et les facilités de déplacement… Le bien vivre en somme !

Pourtant, nous avons entre nos mains tous les atouts pour réussir : une position géographique exceptionnelle, une ville riche de son histoire, de son patrimoine, de ses habitants et travailleurs dont je fais partie.

Je vous propose un nouveau départ pour Perpignan en m’élisant à la tête de la municipalité. Vous pourrez compter sur mon dévouement et ma fidélité pour que notre ville puisse retrouver l’attractivité que nous lui connaissions autrefois, et perdure comme «Perpignan la Catalane», au sein des valeurs républicaines et laïques de la France, qui nous sont si chères


Les grandes manœuvres du système ont commencé

Les grandes manœuvres du système ont commencé : un seul mot d’ordre, empêcher Louis Aliot et sa liste d’arriver à la tête de la mairie de Perpignan

Communiqué de Bruno Lemaire, colistier de Louis Aliot et de « Perpignan Ensemble »

Le système médiato-politique s’en donne à cœur joie. Plus subtil sans doute que de refaire le coup de la fausse profanation du cimetière de Carpentras, ce sont les journaux, nationaux ou locaux, qui travestissent ou sortent de leur contexte les phrases énoncées par la tête de liste de « Perpignan Ensemble » ou par l’un ou l’autre de ses colistiers.

C’est ainsi que l’Express, devant une simple constatation faite par Madame Font-Gavalda, à propos du fait indéniable que la drogue sévit de plus en plus dans le quartier St Jacques, ose travestir ce constat en affirmant, ce qui est faux, que ce serait à cause de « maghrébins » infiltrés dans ce milieu essentiellement gitan.

Comme si les trafiquants de drogue ne se recrutaient que parmi les français, ou étrangers, originaires d’Afrique du Nord. L’Express, dans sa volonté de salir Louis Aliot et sa liste, mêle ainsi le mensonge et l’infamie, sans oublier un zeste de racisme qui devrait être condamné par la loi.

Dans le même ordre d’idée, le « journal local » – pour utiliser la métaphore proposée par l’Ouillade – fait un gros titre sur une parole, sortie de son contexte, de Louis Aliot, dont le seul propos était de condamner, une fois de plus, les propositions de lois portant sur le développement des langues régionales.

Louis Aliot et son équipe sont contre tout développement du communautarisme, la République étant une et indivisible.  L’accent mis sur le développement des langues régionales, aussi légitime soit-il dans certains cas, serait donc une arme à double tranchant  puisque, dans le cas de Perpignan, cela pourrait avoir pour conséquence le développement de la langue arabe plus encore que celle du catalan. Est-ce cela que le « journal local » conteste ?

Non, bien sûr, du moins je l’espère.

Les medias, de gauche ou de droite, nationaux ou locaux, feraient donc mieux de se concentrer sur les comptes étranges du président de l’UMP, ou encore sur les mensonges du gouvernement PS à propos des échanges téléphoniques portant sur les conversations entre le citoyen Sarkozy, ci-devant président, et son avocat.

La démocratie et la république ne s’en porteraient que mieux.


Perpignan-Ensemble : Louis Aliot présente ses colistiers

Louis Aliot - Candidat mairie Perpignan 2014

Josette MARCAILHOU D’AYMERIC

Ancienne fonctionnaire du service départemental d’incendie et de secours, Josette est résidente au Moulin à vent. Scandalisée par le système clientéliste de la municipalité, elle s’est engagée aux côtés de Louis Aliot. L’irrespect des autorités publique l’exaspère profondément, elle qui connait mieux que personne le dévouement des soldats du feu.

Catherine PUJOL

Cadre de santé dans un établissement de la côte Vermeille et diplômée de l’Institut d’Administration des entreprises de Nice, Catherine est résidente au Vernet. Issue d’une famille ‘Alduyste’, elle a constaté au fil des décennies les dégâts causés par une dynastie qui a divisé les habitants de Perpignan, ville qui l’a vue naître et grandir. C’est la sincérité politique de Louis Aliot et le programme présidentiel de Marine le Pen qui l’ont encouragée à rejoindre le rassemblement bleu marine.

Chantal VALETTE

Issue d’une famille d’artistes perpignanais, Chantal est résidente Cours Palmarole. Elle intègre les beaux arts de la ville à l’issue de l’obtention de son certificat d’études au Lycée Notre Dame de bon secours et poursuivra une carrière dans l’hôtellerie. Fervente soutien de Pierre Sergent, ancien député des Pyrénées-Orientales, Chantal a toujours ressenti le besoin d’être utile. Suite au décès de son époux en 2013, elle s’engagera auprès de Louis Aliot, tout en poursuivant ses activités auprès de la confrérie viticole.

Bernard REYES

Ancien élève du lycée François Arago et comptable de formation, Bernard réside au Bas Vernet. Il commence sa carrière au Marché St Charles puis rejoindra les autoroutes du sud de la France pour y faire une carrière de superviseur. Dynamique, proche de la nature et d’une rare sincérité, il veut faire avancer la ville qu’il aime et où il est né.

Robert ASCENSI

Commandant de Police à St Nazaire jusqu’en 2008, Robert est Oranais, rapatrié d’Algérie. Résident au Clos Banet, il a pour objectif de faire de Perpignan la ville la plus sûre du sud de la France. Louis Aliot l’a mis en charge des affaires liées à la sécurité pour sa détermination, son expérience, sa loyauté et son esprit de décision.

Alexandre BOLO

Résident aux Jardins St Jacques, Alexandre est Attaché parlementaire depuis 2009 auprès d’élus UMP. Il rejoint Louis Aliot en octobre dernier par exaspération du cynisme ambiant dans la classe politique et créé le Club « Générations Perpignan ».  Licencié en droit de l’université de Perpignan et diplômé de Paris-Dauphine, il est doté d’un réel sens du service public et soutient les valeurs portées par Louis Aliot ainsi que son ambition pour la ville.

Jean-Yves GATAULT

Médecin généraliste et du sport, il installe son cabinet au Moulin à vent en 1980 après un début de carrière à l’hôpital St Jean et au centre hospitalier de Thuir. Marié, père de trois enfants, il réside quartier la Réal. Cet amoureux de sports en tous genres participera à plusieurs missions humanitaires. Déçu des promesses non tenues de Jean-Paul Alduy, il est aujourd’hui totalement en phase avec le pragmatisme de Louis Aliot et veut se battre pour la mise en valeur du centre historique.

Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK

Conseillère régionale Languedoc Roussillon depuis 2011, Marie-Thérèse fait toute sa carrière à l’assurance maladie comme technicienne en ressources humaines. Militante Front national de la première heure, elle est aujourd’hui secrétaire départemental du parti. Mariée et trois fois grand-mère, elle s’est construite en femme libre. Exaspérée par les pistons en tous genres au sein de la municipalité, Marie-Thérèse veut promouvoir aux cotés de Louis Aliot les valeurs de la transparence et de l’honnêteté.

Bruno LE MAIRE

Professeur émérite HEC et diplômé d’Harvard, Bruno est secrétaire général du club Idées-nations et conseiller économique de Marine le Pen. Au travers d’une carrière chez IBM, il trouve le temps de s’investir comme expert en mutations industrielles au Sénat et écrira plusieurs livres d’informatique, d’économie et de management. Ancien membre du conseil économique du parti socialiste de 1977 à 1981, il décroche de la politique avant de rencontrer Louis Aliot il y a trois ans et de se présenter aux élections législatives sur la 3ème circonscription des P.O. Il est aujourd’hui en charge des affaires Finances-Budget dans l’équipe « Perpignan ensemble ».

Quentin MOULARD

Résident du Quartier St Jacques et Cadre Bancaire de profession, Quentin est exaspéré par la saleté, les incivilités et la nonchalance économique. C’est la volonté de Louis Aliot de rassembler les Perpignanais qui l’a poussé à s’engager au sein de l’équipe « Perpignan ensemble ». Son espoir se fonde sur une prise de conscience massive de la nécessité de changer d’équipe municipale.

Danielle PUJOL

Originaire et résidente au Bas Vernet, Danielle est assistante dentaire de formation et conseillère mutualiste sur Perpignan. Elle souhaite retrouver la ville et le quartier de son enfance, propres, conviviaux et sécurisés. Fidèle à Louis Aliot et à l’écoute d’autrui, elle ne supporte plus les incivilités qui gâchent son quotidien, et le trafic de drogue qui se fait aux yeux de tous au plus grand mépris des autorités.

Xavier BAUDRY

Fils d’éditeur universitaire pour l’Académie Française, Xavier est marié et père de deux enfants. Résident quartier de la gare, il a poursuivi l’itinéraire familial et œuvre aujourd’hui en qualité de responsable commercial au sein d’une célèbre maison d’édition perpignanaise. Diplômé en commerce et management de l’Université de Perpignan, il est aussi titulaire d’un DEUG en Histoire et Géographie de la Sorbonne.

Clotilde FONT-GAVALDA

Administratrice de biens au Moulin à vent depuis plus de vingt ans, Clotilde est militante RPR de la première heure et ancienne membre du comité départemental. En 2012, elle rencontre Louis Aliot et Marine le Pen et se reconnait dans le courage de leurs positions politiques. Face à une UMP en errance et où les valeurs de la droite sont constamment bafouées, c’est naturellement qu’elle s’engage à leurs côtés avant de se lier d’amitié. Titulaire d’une maîtrise en droit Privé de l’Université de Perpignan, elle a gardé une franchise et un caractère bien trempés qui ne sont pas sans rappeler sa Cerdagne natale.

Philippe SYMPHORIEN

Inspecteur des Finances publiques et ingénieur agronome de formation, Philippe est résident à Las Cobas. C’est la lutte contre les gaspillages publics et la proposition de consulter les Perpignanais pour les décisions importantes qui ont décidé Philippe à s’engager auprès de Louis Aliot. Exaspéré par une fiscalité locale écrasante et des dépenses inutiles, il a adhéré à la charte municipale du Rassemblement Bleu Marine.

Roger BELKIRI

Délégué du Procureur de la république en charge des luttes contre les discriminations jusqu’au 31 janvier 2014, Roger a un seul combat : combattre racisme et xénophobie. Nostalgique de l’époque où il pouvait sortir de chez lui sans fermer les volets et où la solidarité était la norme et pas l’exception, Roger fait confiance à Louis Aliot pour redonner à Perpignan la joie de vivre d’antan et la solidarité intergénérationnelle. Désormais retraité et bientôt grand-père, il ne veut s’engager dans aucun parti politique mais adhère à la charte du Rassemblement Bleu Marine.

Jean-Michel RAMIREZ

63 ans, marié et père de deux enfants Jean Michel est retraité de la Police nationale. Il a rejoint la liste de Louis Aliot car à ses yeux, le candidat du rassemblement bleu marine est le seul capable d’apporter un projet  fédérateur pour Perpignan.

Anne Marie RAPPELIN

Mariée, 2 enfants
Actuellement auto entrepreneur « Consultant en Accompagnement Individuel ». Enseignante psychologue scolaire au sein de l’Education Nationale , elle a travaillé dans toutes les structures relevant de l’Enseignement spécialisé. Responsable d’un Centre Médico Psycho – Pédagogique (CMPP) pendant de longues années, elle a travaillé en collaboration avec toutes les instances relevant de l’enfance et  de la jeunesse (Crèches, établissements scolaires, Justice, aides sociales à l’enfance, Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, Conseils généraux et régionaux. Annie est convaincue par le programme de «Perpignan Ensemble» et milite depuis plusieurs années. Elle fait confiance à Louis Aliot pour l’appliquer et le défendre. Elle ne supporte plus le  « politiquement correct » ambiant qui conduit la France au désastre. Pour Perpignan elle souhaite une ville plus harmonieuse, mieux entretenue, plus dynamique avec le développement de son Université notamment… plus d’emplois localement. Annie souhaite le changement pour en finir avec le système politique clientéliste et réinstaurer une vraie démocratie locale grâce à la participation active des perpignanais.