Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Quartier Saint-Jacques : quinze ans d’un système défaillant à Perpignan !

Communiqué de Presse de Mohamed Bellebou et Xavier Baudry,

Conseillers Municipaux et Communautaires de Perpignan

Groupe FN/RBM « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

Quartier Saint-Jacques : Encore un symbole de la faillite du système Alduy-Pujol !

Ce matin, les conseillers municipaux d’opposition, du « Groupe Perpignan Ensemble »,  se sont rendus rue de l’Anguille et rue des Farines, afin de constater encore une fois, que des immeubles menacent de s’y effondrer !

Perpignan est la seule ville de France où ce genre de problème est récurrent !!

Alors qu’il aurait fallu, il y a 15 ans maintenant, que Monsieur Jean-Paul Alduy et son collaborateur de l’époque, Monsieur Jean-Marc Pujol, mettent en place une politique d’urbanisme cohérente dans le quartier historique de Perpignan, en préemptant des immeubles sans valeur foncière, ils ont préféré gaspiller l’argent de la dette publique, dans des investissements hasardeux, comme le Centre du Monde ou le Théâtre de l’Archipel.

Qu’attendent les élus de la majorité UMPS de Perpignan, pour mettre en place un plan d’urgence afin de protéger les habitants de ces quartiers ??

Nous en appelons à Madame la Préfète afin qu’elle intervienne auprès des pouvoirs publics afin de sauver le quartier Saint-Jacques et ses habitants, avant qu’un drame humain n’arrive !!


Le maire de Perpignan justifie l’injustifiable, le prêt gracieux d’une salle publique pour une élection étrangère.

Communiqué de Bruno Lemaire, conseiller municipal de Perpignan.

Face à une intervention d’un conseiller municipal, Mohamed Bellebou, qui au nom du groupe d’opposition « Perpignan Ensemble, liste bleu marine » dénonçait le prêt d’une salle municipale au consulat d’Algérie en vue des élections présidentielles, Monsieur Pujol n’a rien trouvé mieux que de comparer ce prêt au fait que la même salle avait aussi été prêtée, non moins gracieusement, au Front National/Rassemblement bleu Marine, pour la tenue d’une réunion publique.

En comparant ainsi le prêt d’une salle à une nation étrangère au prêt d’une salle pour une réunion publique d’un mouvement qui a obtenu 34% des suffrages au premier tour des élections municipales, très loin devant sa propre liste, Monsieur Pujol montre sa vision très personnelle de la démocratie, et son orientation personnelle lui faisant préférer plus que de raison les ressortissants d’un pays fort peu démocratique à ses propres compatriotes.

Monsieur Pujol, en politique ‘avisé’, a quand même sorti son joker : « c’est pas moi, c’est Monsieur le Préfet » qui me l’a demandé.

Allons, monsieur le maire, ayez au moins le courage de vos opinions et de vos décisions, aussi insensées soient-elles.


Louis Aliot en réunion publique au Moyen Vernet

BasVernet1 BasVernet2http://www.ouillade.eu/politique/perpignan-municipales-2014-la-liste-de-louis-aliot-fn-rbm-en-reunion-de-quartier-salle-barande/67688


Photo de Louis Aliot et de ses colistiers pour la liste «Perpignan Ensemble»

Liste « PERPIGNAN ENSEMBLE » avec LOUIS ALIOT soutenue par le RASSEMBLEMENT BLEU MARINE & des socio-professionnels, et des indépendants.

Programme de Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014  Les mots de Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014  Portrait du candidat Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014
Ci-dessous la liste des colistiersPerpignan Ensemble avec Louis Aliot - photo des colistiers

  1. ALIOT Louis – FN – Docteur en Droit – Avocat – Conseiller Régional Languedoc-Roussillon
  2. FONT-GAVALDA Clotilde – SOCIOPRO- Maitrise de Droit -Administrateur de Biens – Moulin à Vent
  3. LEMAIRE Bruno – FN – Docteur en math.et Sc.Eco., diplômé d’Harvard, professeur émérite à HEC
  4. FESENBECK Marie-Thérèse – FN – Conseillère régionale ; technicienne en RH Sécurité sociale (H)
  5. BAUDRY Xavier – RBM – Responsable Commercial. D.U. Tech.de.Co ; D.E.Management
  6. PUJOL Catherine – RBM – Cadre de Santé
  7. BELLEBOU Mohamed – RBM – Pupille de la Nation – Syndicaliste – Délégué Harkis
  8. MIZERA-FUENTES Claudine – RBM – Inspectrice des Douanes
  9. PINGET Jean-Claude – FN – Docteur en Droit – Avocat (H), ressortissant de l’UE-BELGIQUE
  10. RAPPELIN Anne-Marie – FN – Psycho Pédagogue
  11. BOLO Alexandre – RBM – Licencié en Droit, Master Affaires Publique, Anc.Attaché Parlementaire
  12. MARCHAND Bénédicte – SOCIOPRO – Rédactrice de Presse
  13. GATAULT Jean-Yves – Indépendant – Médecin généraliste
  14. PUJOL Danielle – RBM – Agent Mutualiste
  15. ASCENSI Robert – FN – Commandant de Police (H) – spécialiste de la sécurité urbaine
  16. FERRER Thérèse – SOCIOPRO – Ancienne commerçante centre-ville
  17. REYES Bernard – RBM – superviseur péage autoroute (PR) ; quartier du Vernet
  18. RENOU Anne-Marie – RBM – Clerc de Notaire
  19. BELKIRI Roger – Indépendant – Ancien Délégué du Procureur chargé des discriminations (H)
  20. SAINT-ANDRE Nelly – RBM – Licenciée en Droit  – retraitée de la Préfectorale –
  21. GUILLEMAUD Michel – FN –  Sapeur-Pompier (H)
  22. POITAU Daniele – RBM – Professeur de Lycée
  23. GAULARD Jean-Philippe – SOCIOPRO – spécialiste en Informatique
  24. NITRIOT Marlène – RBM – Cadre de Banque
  25. SYMPHORIEN Philippe – SOCIOPRO – Inspecteur des Finances Publiques
  26. DUSI Emma – SOCIOPRO Agent Commerciale
  27. MOULARD Quentin – SOCIOPRO – Cadre de Banque
  28. THUET Chantal – RBM – Employée de l’Hôtellerie
  29. LOPEZ Jean-François – SOCIOPRO chef d’entreprise services à la personne
  30. MARCAILHOU d’AYMERIC Josette – FN – Retraitée
  31. DA SILVA CANEDO Luis – SOCIOPRO – Chef d’entreprise ; ressortissant de l’UE-PORTUGAL
  32. BESSE Maryse – RBM – Ancienne Conseillère Régionale
  33. GARRIVIER Jean-Luc – FN – Mécanicien automobile
  34. DA CAMPO Jade – RBM Secrétaire administrative
  35. MAILLOT Michel – Indépendant – Commercial
  36. SERRADELL Josette – SOCIOPRO – Auto entrepreneur
  37. GEBHART Edouard – FN – Commercial
  38. LUZ RIERA Madeleine – Retraitée
  39. AUGUSTIN Laurent – FN – Commercial SNCF
  40. BOUSQUET Anne-Marie – Négociatrice Immobilière
  41. MACIA Jean-Pierre  – RBM – Directeur Commercial
  42. GRIVET Emmanuelle – FN – Assistante de Direction
  43. COSTAGLIOLA Eric – FN – Employé GMS
  44. GIMENEZ Nathalie – FN – Mère de Famille
  45. RAMIREZ Jean-Michel – RBM – retraité de la Police Nationale
  46. ETHEVE marie – Aide à domicile
  47. ESTEBE Gilbert – RBM Chef d’entreprise
  48. DE LAUNAY DE LAPERRIERE Marie-Lyne – Administratrice de Santé
  49. HERAIL Patrick – Menuisier
  50. BELOEIL Fabienne – Commerçante
  51. VIDAL Thierry – RBM – Chauffeur Poids-lourd
  52. De BEAUMONT Viviane – FN – Mère de famille nombreuse
  53. LEBEL Philippe – FN – Travailleur social
  54. COSTE-CAMPS Jacqueline – FN – professeur de lettres (H), ancienne conseillère municipale de Perpignan
  55. DOMINOIS Jean – RBM – Lt-Colonel (h) – Pilote d’hélicoptère – Commandeur de la Légion d’Honneur


Dans le quartier St Jacques abandonné par la municipalité actuelle, Louis Aliot veut redonner l’espoir

PERPIGNAN/ Municipales 2014 : Louis Aliot (FN) à la rencontre des « oubliés »

Hier matin, Louis Aliot était attendu par des habitants du quartier perpignanais Saint Jacques« afin de de lui faire part de leurs difficultés au quotidien ».

Accompagné de Clotilde FontMohamed BellebouAlexandre Bolo et de journalistes, du journal Le Monde et du magazine L’Express, il s’est longuement entretenu avec plusieurs personnalités de ce quartier « au sujet du sentiment d’abandon qu’ils éprouvent et dont ils subissent les conséquences chaque jour un peu plus. Pour eux, la municipalité n’a toujours pas pris conscience  que Saint Jacques est la chronique d’une catastrophe annoncée ! (…) ».

Louis Aliot s’est engagé à tenir rapidement une réunion publique à  Saint Jacques afin de dresser un « état des lieux »  et de définir en concertation les priorités pour Saint Jacques au  lendemain des élections.

Plus tard dans la journée, Louis Aliot s’est rendu rue de la Fusterie et rue des Augustins où il s’est entretenu  avec plusieurs commerçants « qui lui ont fait part également de leur incompréhension et du même sentiment d’abandon par  la mairie de ce secteur devenu lieu de tous les trafics et dont près de 40 commerces ont déjà tiré le rideau (…) ».

Louis Aliot leur a exposé son projet de réhabilitation en quartier des Arts et artisanats authentiques ainsi que le dispositif juridique accompagné d’une incitation fiscale qu’il compte mettre en œuvre pour redynamiser cette artère.

En conclusion, Louis Aliot a assuré que : « contrairement à la municipalité actuelle, qu’il n’abandonnera jamais une partie des Perpignanais au profit d’obscurs intérêts  ».


Commémoration du 14 juillet à Perpignan : nos deux conseillers régionaux étaient présents.

photo5

Louis Aliot et Marie-Thérèse Fesenbeck, conseillers régionaux à la cérémonie du 14 juillet à Perpignan.

Louis Aliot et Marie-Thérèse Fesenbeck étaient présents hier matin pour la commémoration officielle du 14 juillet, jour de fête nationale en présence de nombreux militants et sympathisants avant de partir à la fête départementale du Front National et du Rassemblement Bleu Marine des Pyrénées-Orientales retrouver Marine Le Pen et leurs amis.


Perpignan 2014 : Le soldat Bouhadi à la rescousse de l’UMP droite populaire – Pujol

Mohamed BellebouCommuniqué de Mohamed Bellebou, syndicaliste et président de la coordination régionale des associations de rapatriés harkis, membre de la liste Perpignan Ensemble avec Louis Aliot

Le soldat Fouzi Bouhadi, « avocat communautariste » vient donc à la rescousse de Jean-Marc Pujol. Conseiller municipal de Perpignan élu à la 46ème place, ayant claqué la porte de la Communauté d’agglomération parce qu’éliminé du casting de Jean-Paul Alduy pour la nouvelle Agence de Développement Economique, Fouzi Bouhadi s’agite. Une fois radical, une fois UMP, une fois socialiste (comme au bas Vernet où il appela à voter pour la représentante de Bourquin).

En matière de girouette politique, Fouzi Bouhadi n’a aucune leçon à donner. Candidat communautariste alduyste lors des dernières cantonales sur le Bas-Vernet, il a porté tout autant brillamment l’étiquette du Modem lors de la législative de 2012 sur la 1ere circonscription.

Aussitôt le Modem lui ayant assuré un bref asile politique, qu’il s’empressera, par l’entremise d’une lettre ouverte, d’aller soutenir le candidat François Sire sur la 1ère non sans lui avoir reprocher le soutien du FN / RBM. Cependant, ce dernier aura pu battre la gauche et être élu, lui.

Dans une lettre ouverte adressée à Daniel Mach (UMP), ancien député, maire de Pollestres et vice-président PMCA, Fouzi Bouhadi, s’était dit « horrifié » par les propos tenus par Daniel Mach, lors du meeting de Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, dans le cadre de la course électorale à la présidence de l’UMP : « M. Mach, votre discours qui a précédé celui de M. Copé était très choquant, antirépublicain, et très offensant pour l’Islam et pour nos compatriotes musulmans…Je crois, sans exagérer, que même M. Aliot du Front national n’aurait tenu de tels propos aussi insultants et réducteurs à l’égard de nos concitoyens musulmans… je serais dans l’obligation morale de vous poursuivre devant la justice de notre République « pour incitation à la haine », et je vous demanderais de vous démettre de vos fonctions de secrétaire départemental de l’UMP (…)Je contacterai tous les politiques locaux présents à ce meeting afin qu’ils éclaircissent leurs positions vis-à-vis de vos propos tenus hier soir… »

Ou en êtes-vous maintenant que vous vous placez dans le sillon de la droite populaire ou droite forte, monsieur l’opportuniste ?

Je pourrais taire par respect les propositions ambiguës que vous avez faites sur le Mur des Disparus et le Centre de Documentation sur l’Algérie Française ou engager aux frais du contribuable la venue de la conférencière Linda Hamiri réputée « diseuse du FLN », les français d’Algérie dont je fais parti ont apprécié. Pas étonnant, pour quelqu’un qui a effectué son service militaire au bled. Mais vous ne faites que soutenir la politique communautariste, électoraliste et schizophrène de Jean-Marc Pujol. Les électeurs originaires d’Afrique du Nord s’en souviendront.

Quant à mon ami Gilbert Collard, s’il lui a fallu près de 20 ans pour ouvrir les yeux sur la réalité politique de notre pays, je constate que vous, en à peine quelques années, vous n’avez eu de cesse de vous chercher, ou plutôt de chercher où se trouvaient vos intérêts.

Je vous souhaite une aussi brillante carrière professionnelle et politique que Gilbert Collard, mais vous en êtes malheureusement encore très loin, n’ayant jamais dépassé le stade de bouche-trou opportuniste.