Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Candidats FN/RBM sur le canton des ASPRES

Communiqué de présentation des candidats Front National/Rassemblement Bleu Marine sur le Canton des Aspres (canton n°1 des P.O.)

IMG_7597Georges Puig, 43 ans, agriculteur à Passa et Claudine Verplanken, 23 ans, éleveuse.

Georges Puig :
Né dans une famille des Aspres, je cultive sa terre aride depuis plus de 20 ans, et je développe l’exportation de mes vins dans le monde. Mon père, ayant travaillé pendant 50 ans pour obtenir une misérable retraite agricole, m’a donné le courage et l’enthousiasme de m’engager avec le Front National, seul parti qui défende les intérêts des travailleurs français.

Claudine Verplanken :
Jeune maman et habitante du centre-ville de Thuir, je côtoie régulièrement commerçants et habitants. Attentive au développement économique de mon canton et déçue au quotidien par le système UMPS, je me suis tournée vers le Front National, qui pour moi est le seul parti capable de défendre nos intérêts.

Nos suppléants, Michel Dijoux, chef d’atelier à la retraite, et Elisabeth Beauvais, mère de famille, nous secondent efficacement pour mener avec succès les projets que nous avons pour les Aspres.

Nous réaffirmons notre volonté de conserver dans nos fonctions de conseillers au futur Conseil départemental la gestion des collèges et le développement de la voierie ; nous nous opposons à la disparition des départements au profit des hyper-régions et des intercommunalités ; si l’aide sociale devient la principale fonction du Conseil départemental, qui mieux que le Front National saura répartir et arbitrer les dépenses dans le respect de la préférence locale!

Ces dernières années, un trop grand nombre de nos concitoyens des Aspres, retraités, personnes isolées, travailleurs, ont été laissés pour compte. Malgré un budget de 130 millions d’euros consacré au social, les travailleurs du Roussillon ont de plus en plus de difficultés à subsister. Il est grand temps de s’attaquer aux dépenses somptuaires et de réduire le train de vie des élus.

Les logements sociaux doivent être attribués en priorité aux Français. Les aides sociales, financées par les Français, doivent revenir aux Français.

Enfin nous avons à cœur de mettre à l’honneur la culture française et catalane et de la faire rayonner, en développant la mise en valeur du patrimoine et le tourisme, ainsi que les manifestations artistiques, religieuses et culturelles.