Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Résultats des municipales à Perpignan : communiqué de «Perpignan Ensemble avec Louis Aliot»

Communiqué de la liste «Perpignan Ensemble avec Louis Aliot»

Je tiens à remercier l’ensemble des Perpignanais, en mon nom personnel ainsi qu’en celui de mon équipe toute entière, pour avoir porté à des niveaux jamais atteints un vote d’espoir et de renouveau à Perpignan.

Les résultats sont les suivants :

  • Notre liste FN / RBM a obtenu 17.500 voix
  • La liste UMP / UDI / PC  PC / EELV a obtenu 21.750 voix
  • Les blancs et nuls s’élèvent à 3.700 voix

Bref l’opposition au système en place représente 21.200 voix soit pratiquement la moitié des votants !

Nous avons par ailleurs progressé de près de 5.000 voix entre les deux tours, seuls contre tous ! Ce qui est énorme et qui tend à prouver que nous disposons dans les seconds tours d’une réserve de voix non négligeable.

C’est donc une victoire en trompe l’œil qui ne permettra pas à la mairie en place de faire n’importe quoi !

En ce qui nous concerne et conscients de notre responsabilité en tant que seule opposition au sein du Conseil Municipal de Perpignan, nous tiendrons compte de tous les avis et seront les défenseurs des citoyens ou acteurs économiques oubliés de notre ville.

Le choix que nous avons fait de placer notre campagne sur le respect des valeurs traditionnelles et républicaines, de la famille, d’un strict respect de la laïcité et de l’égalité de tous les citoyens devant la Loi, d’une grande ambition pour notre cœur de ville ainsi que d’un véritable projet économique au service de nos jeunes, était le bon.

Nous continuerons notre mission pour redonner à la politique locale du bon sens, de la clarté et de la transparence dans la gestion, loin des dérives communautaristes toujours plus présentes dans notre ville.

Perpignan aura enfin une véritable opposition pour défendre l’électorat populaire aujourd’hui abandonné par les partis qui constituent l’UMPS !


1 commentaire

Perpignan : réponse au directeur de «Visa pour l’image»

Communiqué de la liste « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

J’ai lu avec une très grande attention le communiqué du directeur du festival « Visa pour l’image ».

J’affirme, je dis et le répète que la diversité et l’offre culturelle sont des atouts pour notre ville et notre région et que je ne compte pas m’immiscer dans les affaires culturelles déjà existantes. Elles ont leurs publics, leurs habitudes, leurs organisations et bénéficient d’une totale liberté d’expression, liberté à laquelle je suis totalement attachée. Il faudra compléter cette offre par d’autres initiatives ou créations.

Je ne vois pas pourquoi je viendrai donner des directives à des professionnels qui font vivre avec réussite la culture à Perpignan. Je ne suis pas dans cet état d’esprit.

Rendre Perpignan plus attractif, plus dynamique et donner à nos jeunes une perspective est notre seule ambition.


1 commentaire

Le Parti Pied Noir apporte son soutien à Louis Aliot à Perpignan

Communiqué du Parti Pied Noir pour les élections municipales 2014

A l’occasion des élections municipales, Chrisitian Schembré, Président du Parti Pied Noir a rappelé que « depuis 50 ans aucun gouvernement de droite ou de gauche n’a répondu aux attentes des populations françaises européennes et musulmanes victimes de l’indépendance de l’Algérie ».

Au cours de réunions dans le sud de la France, Christian Schembré et Maître Pierre Courbis, secrétaire général ont réclamé : « la reconnaissance morale, par l »État français, des massacres subies par les communautés Pieds-Noires et Harkies, de leur exode et de leur génocide mémoriel ».

Face à cette carence des partis du gouvernement, le PPN a donc décidé d’apporter son soutien au 2e tour des élections municipales du 30 mars : à Robert Ménard à Bézier et à Louis Aliot à Perpignan.

communique de de presse du Parti Pied Noir


Pour eux tous les moyens sont bons !

Communiqué de Louis Aliot, tête de la liste «Perpignan-Ensemble»

Une seule question : ces contrats de sept jours sont-ils acceptables en pleine campagne électorale ?

En pleine campagne électorale et à quelques jours de son départ, le Président UMP-UDI de l’Agglo de Perpignan, signe des contrats de travail de sept jours ??!!… pour accroissement temporaire d’activités ??!!

C’est promptement scandaleux !

Les perpignanais doivent savoir !

Convention en vue du recrutement d'un agent contractuel - Perpignan


1 commentaire

Le maire-candidat voudrait-il noyer le poisson, à savoir l’existence d’un fichier ethnique illégal concernant certains employés municipaux

Roger Belkiri - Perpignan Ensemble avec Louis AliotLe maire-candidat voudrait-il noyer le poisson, à savoir l’existence d’un fichier ethnique illégal concernant certains employés municipaux, en « découvrant » un vol d’un autre fichier, sans lien aucun avec le précédent.

Communiqué de Roger Belkiri, anciennement Délégué au Procureur de la République, colistier de «Perpignan ensemble avec Louis Aliot ».

Plus c’est gros, plus cela devrait passer semble penser le maire actuel, non élu, de Perpignan, à quelques jours d’une échéance électorale capitale.

Dois-je rappeler les faits ? En janvier dernier, en tant que Délégué du Procureur de Perpignan, j’ai eu communication d’un délit grave, à savoir l’existence d’un fichier listant les fonctionnaires municipaux originaires du Maghreb.

Dans l’exercice de mes fonctions, j’ai donc transmis au parquet de Perpignan cette infraction, fort grave si elle est avérée, puisque aucune donnée concernant l’appartenance ethnique ou confessionnelle ne doit faire partie d’un fichier, quel qu’il soit. L’affaire suit son cours dans le cadre d’une instruction judiciaire normale.

Mercredi dernier, ayant appris que ce genre de pratique n’était pas nouveau, puisque Monsieur J.P. Alduy l’avait déjà reconnu à demi-mot dans un article de l’Indépendant de 2005, j’ai écrit mon indignation dans un communiqué transmis à la presse locale.

Coïncidence sans doute, manœuvre politicienne peut-être, J.M. Pujol a déclaré peu après le vol d’un fichier concernant l’ensemble des salaires et rémunérations de ses employés municipaux, fichier qui n’a absolument aucun lien ni rapport avec le listing précédent.
La tentation d’amalgame est évidemment grande : tout semble vouloir être fait, plus ou moins adroitement, pour tenter de ternir ma réputation, celle d’un co-listier de Louis Aliot.

En tant que fils et petit-fils de tirailleurs sénégalais, ayant travaillé toute ma vie pour lutter contre les discriminations et la xénophobie, je ne peux laisser ainsi entacher ma réputation ainsi que, par contagion, celle de la tête de liste de « Perpignan Ensemble ». Les insinuations que j’ai lues à mon propos dans la presse locale sont scandaleuses, voire ignominieuses, et montrent l’inquiétude dans laquelle se trouvent actuellement nos adversaires à l’approche des élections.

Je compte sur la lucidité des électeurs perpignanais pour ne pas tomber dans ce panneau grossier, qui semble correspondre, hélas, aux pratiques du système mis en place sur Perpignan depuis des décennies.


2 Commentaires

Perpignan : L’encombrant soutien du CNIP au candidat UMP-UDI Pujol

L'encombrant soutien du CNIP au candidat UMP-UDI-PUJOLCommuniqué de Louis Aliot, vice-président du Front National et candidat tête de la liste «Perpignan Ensemble»

Sur tous les documents du candidat UMP-UDI Pujol on peut voir très clairement le soutien du parti politique CNIP, dont le Président défraya, il y a quelques mois, la chronique comme le montre cet article du journal Le Monde :

A la suite des propos de ce député CNIP-UDI, une procédure d’exclusion avait été décidée, sauf manifestement à Perpignan, où le candidat UMP-UDI accepte sans sourciller ce soutien encombrant !

Pourtant l’UDI-66 avait réagi vivement : « A la suite des propos tenus par le député-maire de Cholet Gilles Bourdouleix relayés par le Courrier de l’Ouest, l’UDI’66 tient à condamner fermement ses déclarations, inacceptables dans la bouche de tout citoyen. Les élus de la République, quelles que soient les difficultés auxquelles ils sont confrontés, se doivent de réagir en se conformant aux lois de notre pays, et ce dans le respect de la dignité humaine. La suspension de M. Bourdouleix, en attendant la réunion des instances dirigeantes du parti, est le signe que l’UDI s’oppose sans détours à ce type de comportement en affichant une fidélité plus forte que jamais aux valeurs républicaines, qui sont le ciment de la nation française. »

Depuis, le député-maire CNIP de Cholet, a été condamné le 23 janvier à 3 000 euros d’amende avec sursis pour apologie de crime contre l’humanité.


Perpignan : le scandale de l’existence d’un fichier communautariste !

Roger Belkiri - Perpignan Ensemble avec Louis AliotCommuniqué de Roger Belkiri, colistier de Louis Aliot pour la Liste Perpignan-Ensemble, ancien délégué du procureur chargé des luttes contre les discriminations

J’apprends ce jour qu’une enquête a été diligentée par le parquet suite à la saisine d’un représentant d’une association harkie, concernant l’existence d’un fichier municipal classant les fonctionnaires territoriaux par ethnie ou origine.

Ayant passé ma carrière au service de la République, tant en préfecture qu’au palais de Justice, combattant toutes les discriminations, je suis aujourd’hui troublé par cette information qui est corroborée qui plus est par un article de L’Indépendant  du 23 juin 2005 (en pièce jointe).

Dans cet article l’ancien maire de Perpignan semble tenir une comptabilité précise des minorités existantes.
Fils de tirailleurs sénégalais ayant participé à toutes les guerres au service de la France, ancien combattant moi-même, je dénonce ces méthodes communautaristes qui violent la loi et sont contraires à nos principes constitutionnels.

J’invite celles et ceux qui partagent cette indignation à le faire savoir afin que la justice saisie éclaire rapidement nos concitoyens sur cette affaire.

On ne saurait tolérer plus longtemps l’existence d’un tel fichier qui porte atteinte à la dignité de tous les citoyens de Perpignan et qui une nouvelle fois ternit l’image de notre ville.