Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Jacques Cresta va donc lancer sa campagne à Perpignan avec tous les parlementaires socialistes et ses alliés communistes

Communiqué de la liste Perpignan Ensemble avec Louis Aliot

Jacques Cresta va donc lancer sa campagne à Perpignan avec tous les parlementaires socialistes et ses alliés communistes (hors Front de Gauche).

Il en profitera aussi pour endosser la popularité de Hollande et Ayrault (la plus basse de tous les exécutifs sous la Vème république), ainsi que pour assumer devant les perpignanais leur bilan désastreux au bout d’à peine plus d’un an de mandat. Les Français semblent vaccinés de la gauche au niveau national, je ne doute pas que les perpignanais en fassent de même.

vivement demainReste ce slogan assez énigmatique qui tout de suite nous fait penser à celui de Jacques Chirac en 1985-86 (en pièce jointe).

Mais au delà de l’anecdote, et personne ne le contestera, le meilleur slogan pour Pujol comme pour Cresta restera : «vivement demain que tout soit comme hier ! »

 vivement-demain-comme-hier1


Marchés publics ouverts à la concurrence étrangère : 
L’UMPS responsable et coupable !

Louis AliotCommuniqué de Louis Aliot, vice-président du Front National, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, tête de liste « Perpignan ensemble » pour les municipales de 2014

Le coup de sang des membres de la fédération du BTP 66, furieux de voir un marché public en partie confié à des entreprises étrangères, est légitime.
Il va falloir cependant ouvrir les yeux sur la réalité !

Derrière la colère, nous dit le responsable professionnel, « il y a des raisons de penser qu’on manque de courage politique. » Et bien non, cher monsieur, avec tout le respect que je vous dois, ne mettez pas tous les « politiques » dans le même panier !

Nous sommes dans un département où les citoyens ont très bien, et très vite compris les périls de cette Europe-là en rejetant le funeste traité constitutionnel européen en 2005 à 65% alors que les parlementaires du département (les deux sénateurs UMP Alduy et Blanc et les quatre députés Mach, Calvet, Franco et Irles) l’avait voté à 100 % !

Encore mieux et récemment encore, le Traité Budgétaire Européen qui entérine ces pratiques de concurrence à outrance et sans limite, négocié par Nicolas Sarkozy, a été voté le 9 octobre 2012 par tous nos parlementaires de Droite comme de Gauche : Cresta, Neuville, Aylagas, Sire, Calvet et Bourquin ! UMP et PS main dans la main !

Cette politique européenne suicidaire est inscrite, noir sur blanc, dans les traités votés avec comme principe conducteur la sacrosainte « notion de concurrence libre et non faussée ! » à l’échelle européenne.

C’est d’ailleurs à ce titre que les gouvernements ne peuvent plus aider directement des entreprises qui souffrent et à ce titre aussi que les marchés publics sont désormais ouverts à la concurrence étrangère. Et si la France ou les collectivités ne le font pas, elles seront condamnées !

Cette politique qui a déjà ruiné notre agriculture, notre industrie et une partie de nos services gangrène tous les secteurs de l’activité économique faisant de la zone euro l’espace économique le moins compétitif du monde, de la France un champ de ruine et du Roussillon un désert pour l’emploi.

Oui, les politiciens locaux UMPS prennent vraiment les citoyens et les entrepreneurs locaux pour des imbéciles !

Pour protéger nos emplois et nos entreprises, il faut changer ce système, il faut réorienter l’Europe et mettre en place un protectionnisme intelligent et raisonnable.