Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Carole Delga ou le sectarisme à plein régime!

FrontNatopnalPremierPartiPO

Louis AliotCommuniqué de Louis Aliot, Député Européen et Conseiller Municipal de Perpignan

Présente le 27 août à Perpignan, lors de l’inauguration du 28ème Festival International du Photojournalisme, Carole Delga, Présidente du Conseil Régional de LRMP, n’a pu s’empêcher de s’attaquer au Front National lors de son allocution, tentant maladroitement rapprochements et amalgames douteux…

On aurait pu croire que cette manifestation eût été, pour celle qui se définit avant tout comme une militante des « valeurs de gauche », l’occasion de rendre hommage à tous les reporters qui risquent jusqu’à leur vie, pour pourvoir nous informer ou nous faire partager le quotidien, souvent dramatique, d’hommes et de femmes de par le monde… Il n’en fût rien !

La seule obsession de madame Delga, dans sa logique d’exclusion d’une partie des électeurs et électrices, fut de s’en prendre dans son discours, à Robert Ménard, Maire de Béziers, alors qu’il est lui-même l’un des fondateurs de « Reporters Sans Frontières », ONG reconnue internationalement pour la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes.

Alors même que « Visa pour l’Image » se déroule cette année sous haute protection policière, que des centaines de français sont morts dans des attentats sur notre sol, que les chiffres du chômage sont au plus haut, que les indicateurs économiques sont au plus bas, l’unité et la courtoisie républicaines ne sont visiblement pas les valeurs de la Présidente de notre Région.

  1. FrontNationalDesPO_Adresse


1 commentaire

Perpignan-ensemble : Culture

  • programme-Culture-projet-pour-perpignan-municipales-2014« La culture au cœur de la Cité »: le foncier nécessaire sera mis à disposition pour une antenne de l’université en centre ville, (locaux disponibles espace méditerranée par exemple, ou annexe mairie du Castillet qui serait transférée à l’espace méditerranée, archives municipales pour la fondation de l’UPVD)
  • Depuis fin 2013, les ressources des médiathèques de l’agglo sont mises en commun, nous proposons la création d’une grande médiathèque communautaire (éventuellement au centre del mon…).
  • Des dizaines de places au conservatoire (compétence agglo) ont été supprimées sous l’ère Alduy suite à des transferts budgétaires privant ainsi des jeunes d’enseignement musical, il faudra les rétablir.

 Une large diffusion des programmes pour une meilleure visibilité des programmations culturelles de Perpignan et des communes de l’agglo.
  • La communication culturelle sera élargie hors département.
  • Un « Pass Culture », nominatif, sera créé à l’échelle de l’agglo, afin de pouvoir bénéficier d’offres préférentielles, des dernières infos sur les événements culturels…
  • Les heures d’ouverture des guichets du théâtre de l’archipel et du théâtre municipal seront élargies, il est anormal que les billetteries ne soient ouvertes que l’après midi quand elles concernent des infrastructures aussi coûteuses.
  • Le musée d’histoire naturelle subira un lifting afin de le rendre à nouveau attractif pour les scolaires et les touristes.
  • 
Création d’un musée de l’histoire du Roussillon à l’Hôtel Pams, fusionnant  avec celui du Castillet consacré à l’histoire de la catalogne Nord.
  • Les talents locaux seront mis en valeur (associations musicales et théâtrales, conservatoire etc..) en leur donnant la possibilité de donner des représentations gratuitement sur les scènes municipales et sur l’espace public
  • Le soutien financier de la ville à visa pour l’image sera maintenu…
  • Plan de relance des Estivales de l’archipel (retour au Campo Santo, dynamisation de l’équipe).
  • OUVRIR LA CASA MUSICALE A TOUTES LES CULTURES MUSICALES, et  ne pas la laisser seulement en rapport avec les communautés spécifiques des quartiers visés par les dispositifs d’insertion sociale.


Clotilde Font-Gavalda : «Où en est l’inventaire artistique et religieux de la Ville ?»

Clotilde Font-Gavalda - Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine )30ème édition des Journées européennes du patrimoine.

Clotilde Font-Gavalda, colistière de Louis Aliot, tête de la liste «Perpignan Ensemble» (Rassemblement Bleu Marine) :

« Cette 30ème édition des Journées européennes du patrimoine est particulière puisque commémorative du centenaire de la loi du 31 décembre 1913, texte fondateur de la protection des monuments historiques de France.

Chacun d’entre nous est profondément  attaché au patrimoine de la ville, mais cette édition ravive  le  douloureux souvenir de la fin d’année 2012 :

Révélée au public peu avant noël, l’affaire Deloncle/ Casa Pairal (du nom du conservateur du musée des Arts et Traditions Catalanes/ ATC) fait l’effet d’une bombe.

Pourtant, bon nombre d’initiés savaient, notamment  certains employés municipaux.

Leur hiérarchie s’est constamment chargée de les rappeler à «leur devoir de discrétion professionnelle et de réserve».

Jacques Deloncle avoue  très rapidement avoir revendu un certain nombre d’objets  précieux dont il avait la responsabilité, notamment une vierge connue sous le nom de vierge de la Soletad, à un antiquaire du centre-ville.

La plainte déposée est concomitante à la retraite de l’intéressé.

La comparution devant la commission de discipline est évitée.

La municipalité fait remplacer sur le champ un certain nombre de serrures…

L’affaire est classée : Ouf !

On se frotte les yeux, on a du mal à y croire !

Lire la suite sur Ouillade