Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Embellie des chiffres du chômage en février, élections en mars!

Embellie statistique en trompe l’oeil, ou vraie amélioration?

BinomeRiberalpar Bruno Lemaire, docteur ès Sciences Économiques, candidat Front National avec Anne-Marie Lahaxe, conseillère municipale de Perpignan, aux Élections Départementales 2015 sur le canton du RIBÉRAL.

Pourquoi polémiquer sur une éventuelle embellie du chômage. Après tout, toute amélioration de l’emploi, aussi minime soit-elle, n’est ni de droite, ni de gauche, ni d’ailleurs, non?

Le drame, hélas, c’est que cette embellie statistique ne correspond pas à la réalité vécue sur le terrain, comme de nombreux économistes le disent, qu’ils soient classés à gauche, comme Sapir, à droite, comme Holbecq, ou ailleurs, comme les économistes du FN/RBM. Si le nombre de chômeurs de la catégorie A – ceux sans aucune activité déclarée – a officiellement baissé de 19 100, c’est aussi parce qu’il y a eu  plus de 47 000 radiations, dont une bonne partie a sans doute renoncé à s’inscrire à Pole emploi, faute d’espoir de retrouver du travail. De plus, si l’on totalise l’ensemble des catégories A, B et C, qui incluent les demandeurs d’emploi à très faible activité, on arrive à un effectif qui a encore augmenté, puisqu’il totalise plus de 5,2 millions de personnes, en France Métropolitaine. En 32 mois de la présidence Hollande, on a eu ainsi une augmentation du nombre de chômeurs de 1,2 millions. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement, puisque l’économie française continue à perdre des emplois, alors que sa population, elle, continue à augmenter.

Non, personne ne peut se réjouir de ces chiffres désastreux, et de la situation actuelle qui n’échappe évidemment pas  à nos compatriotes des P.O., il suffit d’aller voir les commerçants et de tracter sur les différents marchés de notre canton, et des cantons voisins, pour se rendre compte du désarroi, voire du désespoir, de nos concitoyens.

Les résultats des élections départementales de Mars 2015 ne pourront sans doute pas changer cette situation à eux seuls, mais ils pourront déjà envoyer un signal d’espoir à tous ceux qui s’enfoncent plus ou moins rapidement dans la misère, économique, morale, sociale. Le pouvoir économique du conseil départemental, même s’il veut être rogné par de super-régions ou par des métropoles de plus en plus éloignées du citoyen, n’est pas négligeable, et s’ils rallient vos suffrages, les conseillers départementaux du Front National et du Rassemblement Bleu Marine vous le prouveront.

 


2 Commentaires

Perpignan-Ensemble : Emploi, économie et commerce de proximité

  • programme-emploi economie commerce de proximite-projet-pour-perpignan-municipales-2014Un élu unique en charge de l’économie à la Mairie et à la communauté d’agglomération sera en charge de démarcher des industries et des enseignes célèbres en vu de les installer à Perpignan. Les outils incitatifs existent, il faut les promouvoir. Objectif : CREER DE L’EMPLOI.
  • Création d’une pépinière d’entreprises au centre del Mon dans le cadre du programme « Connected Open Space ».
  • Fusion de l’agence de développement économique de l’Agglo et de la maison de l’emploi de Perpignan. Objectif : Une meilleure connexion entre les entrepreneurs et les demandeurs d’emploi.
  • Lancement d’une campagne de communication nationale « Perpignan Méditerranée », mettant en valeur  les atouts géographiques, touristiques et économiques de notre territoire.
  • Un soutien sans faille à la relance du commerce de proximité par le gel de l’extension des grandes surfaces, la création d’un office de commerce recensant les locaux vacants et la mise en place d’une caution municipale pour les créateurs de commerces de proximité.
  • Les commerçants seront fédérés au sein d’une unique association puissante et cohérente disposant de locaux propres.