Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Quartier Saint-Jacques : quinze ans d’un système défaillant à Perpignan !

Communiqué de Presse de Mohamed Bellebou et Xavier Baudry,

Conseillers Municipaux et Communautaires de Perpignan

Groupe FN/RBM « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

Quartier Saint-Jacques : Encore un symbole de la faillite du système Alduy-Pujol !

Ce matin, les conseillers municipaux d’opposition, du « Groupe Perpignan Ensemble »,  se sont rendus rue de l’Anguille et rue des Farines, afin de constater encore une fois, que des immeubles menacent de s’y effondrer !

Perpignan est la seule ville de France où ce genre de problème est récurrent !!

Alors qu’il aurait fallu, il y a 15 ans maintenant, que Monsieur Jean-Paul Alduy et son collaborateur de l’époque, Monsieur Jean-Marc Pujol, mettent en place une politique d’urbanisme cohérente dans le quartier historique de Perpignan, en préemptant des immeubles sans valeur foncière, ils ont préféré gaspiller l’argent de la dette publique, dans des investissements hasardeux, comme le Centre du Monde ou le Théâtre de l’Archipel.

Qu’attendent les élus de la majorité UMPS de Perpignan, pour mettre en place un plan d’urgence afin de protéger les habitants de ces quartiers ??

Nous en appelons à Madame la Préfète afin qu’elle intervienne auprès des pouvoirs publics afin de sauver le quartier Saint-Jacques et ses habitants, avant qu’un drame humain n’arrive !!


Dans le quartier St Jacques abandonné par la municipalité actuelle, Louis Aliot veut redonner l’espoir

PERPIGNAN/ Municipales 2014 : Louis Aliot (FN) à la rencontre des « oubliés »

Hier matin, Louis Aliot était attendu par des habitants du quartier perpignanais Saint Jacques« afin de de lui faire part de leurs difficultés au quotidien ».

Accompagné de Clotilde FontMohamed BellebouAlexandre Bolo et de journalistes, du journal Le Monde et du magazine L’Express, il s’est longuement entretenu avec plusieurs personnalités de ce quartier « au sujet du sentiment d’abandon qu’ils éprouvent et dont ils subissent les conséquences chaque jour un peu plus. Pour eux, la municipalité n’a toujours pas pris conscience  que Saint Jacques est la chronique d’une catastrophe annoncée ! (…) ».

Louis Aliot s’est engagé à tenir rapidement une réunion publique à  Saint Jacques afin de dresser un « état des lieux »  et de définir en concertation les priorités pour Saint Jacques au  lendemain des élections.

Plus tard dans la journée, Louis Aliot s’est rendu rue de la Fusterie et rue des Augustins où il s’est entretenu  avec plusieurs commerçants « qui lui ont fait part également de leur incompréhension et du même sentiment d’abandon par  la mairie de ce secteur devenu lieu de tous les trafics et dont près de 40 commerces ont déjà tiré le rideau (…) ».

Louis Aliot leur a exposé son projet de réhabilitation en quartier des Arts et artisanats authentiques ainsi que le dispositif juridique accompagné d’une incitation fiscale qu’il compte mettre en œuvre pour redynamiser cette artère.

En conclusion, Louis Aliot a assuré que : « contrairement à la municipalité actuelle, qu’il n’abandonnera jamais une partie des Perpignanais au profit d’obscurs intérêts  ».