Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Perpignan Ensemble : Portrait du candidat Louis Aliot

Louis AliotPerpignanais d’adoption, Louis Aliot est originaire d’Ax-les-Thermes en Ariège. Issu d’une famille ayant basculé de la gauche vers la droite dans une période difficile marquée par la guerre d’Algérie et le rapatriement, ce passionné de rugby et d’histoire de France construira un parcours juridique et politique dans le sud.

Conseiller régional Languedoc-Roussillon, Avocat à Perpignan et père de deux enfants, il porte avec son équipe dont les membres sont issus des milieux économique, administratif, mais aussi du monde de la justice, un projet fédérateur pour Perpignan. Trop longtemps malmenée par une classe politique arrogante et peu scrupuleuse de l’usage des deniers publics, notre ville à besoin d’un nouveau souffle.

Louis Aliot se présente aux suffrages des perpignanais pour l’élection municipale en personnalité désormais bien implantée dans le paysage politique local et national. Il est le visage du renouveau et veut porter Perpignan dans cet élan.

Portrait de Louis Aliot - Mon projet pour Perpignan Municipales 2014


Perpignan-Ensemble : Louis Aliot présente ses colistiers

Louis Aliot - Candidat mairie Perpignan 2014

Josette MARCAILHOU D’AYMERIC

Ancienne fonctionnaire du service départemental d’incendie et de secours, Josette est résidente au Moulin à vent. Scandalisée par le système clientéliste de la municipalité, elle s’est engagée aux côtés de Louis Aliot. L’irrespect des autorités publique l’exaspère profondément, elle qui connait mieux que personne le dévouement des soldats du feu.

Catherine PUJOL

Cadre de santé dans un établissement de la côte Vermeille et diplômée de l’Institut d’Administration des entreprises de Nice, Catherine est résidente au Vernet. Issue d’une famille ‘Alduyste’, elle a constaté au fil des décennies les dégâts causés par une dynastie qui a divisé les habitants de Perpignan, ville qui l’a vue naître et grandir. C’est la sincérité politique de Louis Aliot et le programme présidentiel de Marine le Pen qui l’ont encouragée à rejoindre le rassemblement bleu marine.

Chantal VALETTE

Issue d’une famille d’artistes perpignanais, Chantal est résidente Cours Palmarole. Elle intègre les beaux arts de la ville à l’issue de l’obtention de son certificat d’études au Lycée Notre Dame de bon secours et poursuivra une carrière dans l’hôtellerie. Fervente soutien de Pierre Sergent, ancien député des Pyrénées-Orientales, Chantal a toujours ressenti le besoin d’être utile. Suite au décès de son époux en 2013, elle s’engagera auprès de Louis Aliot, tout en poursuivant ses activités auprès de la confrérie viticole.

Bernard REYES

Ancien élève du lycée François Arago et comptable de formation, Bernard réside au Bas Vernet. Il commence sa carrière au Marché St Charles puis rejoindra les autoroutes du sud de la France pour y faire une carrière de superviseur. Dynamique, proche de la nature et d’une rare sincérité, il veut faire avancer la ville qu’il aime et où il est né.

Robert ASCENSI

Commandant de Police à St Nazaire jusqu’en 2008, Robert est Oranais, rapatrié d’Algérie. Résident au Clos Banet, il a pour objectif de faire de Perpignan la ville la plus sûre du sud de la France. Louis Aliot l’a mis en charge des affaires liées à la sécurité pour sa détermination, son expérience, sa loyauté et son esprit de décision.

Alexandre BOLO

Résident aux Jardins St Jacques, Alexandre est Attaché parlementaire depuis 2009 auprès d’élus UMP. Il rejoint Louis Aliot en octobre dernier par exaspération du cynisme ambiant dans la classe politique et créé le Club « Générations Perpignan ».  Licencié en droit de l’université de Perpignan et diplômé de Paris-Dauphine, il est doté d’un réel sens du service public et soutient les valeurs portées par Louis Aliot ainsi que son ambition pour la ville.

Jean-Yves GATAULT

Médecin généraliste et du sport, il installe son cabinet au Moulin à vent en 1980 après un début de carrière à l’hôpital St Jean et au centre hospitalier de Thuir. Marié, père de trois enfants, il réside quartier la Réal. Cet amoureux de sports en tous genres participera à plusieurs missions humanitaires. Déçu des promesses non tenues de Jean-Paul Alduy, il est aujourd’hui totalement en phase avec le pragmatisme de Louis Aliot et veut se battre pour la mise en valeur du centre historique.

Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK

Conseillère régionale Languedoc Roussillon depuis 2011, Marie-Thérèse fait toute sa carrière à l’assurance maladie comme technicienne en ressources humaines. Militante Front national de la première heure, elle est aujourd’hui secrétaire départemental du parti. Mariée et trois fois grand-mère, elle s’est construite en femme libre. Exaspérée par les pistons en tous genres au sein de la municipalité, Marie-Thérèse veut promouvoir aux cotés de Louis Aliot les valeurs de la transparence et de l’honnêteté.

Bruno LE MAIRE

Professeur émérite HEC et diplômé d’Harvard, Bruno est secrétaire général du club Idées-nations et conseiller économique de Marine le Pen. Au travers d’une carrière chez IBM, il trouve le temps de s’investir comme expert en mutations industrielles au Sénat et écrira plusieurs livres d’informatique, d’économie et de management. Ancien membre du conseil économique du parti socialiste de 1977 à 1981, il décroche de la politique avant de rencontrer Louis Aliot il y a trois ans et de se présenter aux élections législatives sur la 3ème circonscription des P.O. Il est aujourd’hui en charge des affaires Finances-Budget dans l’équipe « Perpignan ensemble ».

Quentin MOULARD

Résident du Quartier St Jacques et Cadre Bancaire de profession, Quentin est exaspéré par la saleté, les incivilités et la nonchalance économique. C’est la volonté de Louis Aliot de rassembler les Perpignanais qui l’a poussé à s’engager au sein de l’équipe « Perpignan ensemble ». Son espoir se fonde sur une prise de conscience massive de la nécessité de changer d’équipe municipale.

Danielle PUJOL

Originaire et résidente au Bas Vernet, Danielle est assistante dentaire de formation et conseillère mutualiste sur Perpignan. Elle souhaite retrouver la ville et le quartier de son enfance, propres, conviviaux et sécurisés. Fidèle à Louis Aliot et à l’écoute d’autrui, elle ne supporte plus les incivilités qui gâchent son quotidien, et le trafic de drogue qui se fait aux yeux de tous au plus grand mépris des autorités.

Xavier BAUDRY

Fils d’éditeur universitaire pour l’Académie Française, Xavier est marié et père de deux enfants. Résident quartier de la gare, il a poursuivi l’itinéraire familial et œuvre aujourd’hui en qualité de responsable commercial au sein d’une célèbre maison d’édition perpignanaise. Diplômé en commerce et management de l’Université de Perpignan, il est aussi titulaire d’un DEUG en Histoire et Géographie de la Sorbonne.

Clotilde FONT-GAVALDA

Administratrice de biens au Moulin à vent depuis plus de vingt ans, Clotilde est militante RPR de la première heure et ancienne membre du comité départemental. En 2012, elle rencontre Louis Aliot et Marine le Pen et se reconnait dans le courage de leurs positions politiques. Face à une UMP en errance et où les valeurs de la droite sont constamment bafouées, c’est naturellement qu’elle s’engage à leurs côtés avant de se lier d’amitié. Titulaire d’une maîtrise en droit Privé de l’Université de Perpignan, elle a gardé une franchise et un caractère bien trempés qui ne sont pas sans rappeler sa Cerdagne natale.

Philippe SYMPHORIEN

Inspecteur des Finances publiques et ingénieur agronome de formation, Philippe est résident à Las Cobas. C’est la lutte contre les gaspillages publics et la proposition de consulter les Perpignanais pour les décisions importantes qui ont décidé Philippe à s’engager auprès de Louis Aliot. Exaspéré par une fiscalité locale écrasante et des dépenses inutiles, il a adhéré à la charte municipale du Rassemblement Bleu Marine.

Roger BELKIRI

Délégué du Procureur de la république en charge des luttes contre les discriminations jusqu’au 31 janvier 2014, Roger a un seul combat : combattre racisme et xénophobie. Nostalgique de l’époque où il pouvait sortir de chez lui sans fermer les volets et où la solidarité était la norme et pas l’exception, Roger fait confiance à Louis Aliot pour redonner à Perpignan la joie de vivre d’antan et la solidarité intergénérationnelle. Désormais retraité et bientôt grand-père, il ne veut s’engager dans aucun parti politique mais adhère à la charte du Rassemblement Bleu Marine.

Jean-Michel RAMIREZ

63 ans, marié et père de deux enfants Jean Michel est retraité de la Police nationale. Il a rejoint la liste de Louis Aliot car à ses yeux, le candidat du rassemblement bleu marine est le seul capable d’apporter un projet  fédérateur pour Perpignan.

Anne Marie RAPPELIN

Mariée, 2 enfants
Actuellement auto entrepreneur « Consultant en Accompagnement Individuel ». Enseignante psychologue scolaire au sein de l’Education Nationale , elle a travaillé dans toutes les structures relevant de l’Enseignement spécialisé. Responsable d’un Centre Médico Psycho – Pédagogique (CMPP) pendant de longues années, elle a travaillé en collaboration avec toutes les instances relevant de l’enfance et  de la jeunesse (Crèches, établissements scolaires, Justice, aides sociales à l’enfance, Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, Conseils généraux et régionaux. Annie est convaincue par le programme de «Perpignan Ensemble» et milite depuis plusieurs années. Elle fait confiance à Louis Aliot pour l’appliquer et le défendre. Elle ne supporte plus le  « politiquement correct » ambiant qui conduit la France au désastre. Pour Perpignan elle souhaite une ville plus harmonieuse, mieux entretenue, plus dynamique avec le développement de son Université notamment… plus d’emplois localement. Annie souhaite le changement pour en finir avec le système politique clientéliste et réinstaurer une vraie démocratie locale grâce à la participation active des perpignanais.


L’histoire d’un crépuscule : à propos de Mme Donat, un livre reste à écrire

PERPIGNAN / Municipales 2014 :…

Louis Aliot (FN), conseiller régional des P-O, tête de liste Perpignan Ensemble, réagit à la énième attaque de Jacqueline Amiel-Donat (PS), dont il est la cible…

– « Suite aux attaques de Mme Donat, un livre reste à écrire : De Paul Alduy à l’Extrême Gauche, en passant par Christian Bourquin, l’histoire d’un crépuscule…« .


La liste « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot » venue en force ce samedi quartier de la gare

« Rassemblement Bleu Marine » en force pour tracter ce matin dans le quartier de la Gare…

La liste Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine), conduite par Louis Aliot (FN), conseiller régional des P-O, était ce samedi matin dans le quartier de la Gare pour diffuser ses tracts de campagne électorale… Une altercation aurait eu lieu avec l’organisation du « Grenier de Noël », à l’initiative de l’association des commerçants du Quartier Gare et de la Municipalité.

– « Certains, ultra-minoritaires, prétendaient faire interdire notre distribution de tracts sur la voie publique… Ils ont perdu leur sang froid ! Nous leurs avons simplement rappelé que nous sommes encore en Démocratie ! », a indiqué Me Louis Aliot dans un communiqué de presse, rendu public en fin de matinée.


2 Commentaires

Demain, Perpignan l’Islamiste ?

Louis Aliot - Perpignan EnsembleAvant-hier, dans le quartier Saint-Mathieu à Perpignan, une patrouille de la Police municipale a assisté sans pouvoir intervenir, à une prière de rue en contradiction flagrante avec la loi républicaine.

Ces personnes, suivant les préceptes d’un islamisme radical (car nous ne pratiquons pas l’amalgame avec des français de confession musulmanes parfaitement intégrés et respectueux), en toute connaissance de cause et malgré la présence de nombreux lieux de culte dans notre cité, ont décidé d’occuper le terrain en tentant d’imposer leur modèle de valeurs politico-religieuses. Ce qui est parfaitement inadmissible, ici, comme partout en France.

La Police, nous a t-on rapporté, n’a pu intervenir en raison d’un sous-effectif chronique (car les policiers à Perpignan sont très sollicités sans avoir les moyens adéquats) et en raison aussi de la volonté d’étouffer cette affaire gênante pour le pouvoir local.

Nous rappelons notre attachement à la laïcité et au respect de la République, notre refus de tout communautarisme et demandons aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités en mettant fin à ses pratiques illégales qui défient notre modèle républicain et portent atteinte à nos valeurs.

Louis Aliot


1 commentaire

Marine Le Pen aujourd’hui dans l’Indépendant : « Perpignan est prenable » !

marine-le-pen-hier-matin-dans-le-bureau-de-la-permanence_338902_516x343La présidente du Front national achève un mois entier de vacances en Roussillon et affiche une belle confiance, notamment pour les prochaines élections municipales.

Entre balades en bateau au large de la Côte vermeille et promenade en petit Train jaune, Marine Le Pen a passé un mois entier de vacances dans le département. Une très longue parenthèse pour un politique. « Je suis aussi une maman et je dois compenser mon lourd emploi du temps par une présence accrue auprès de mes enfants pendant les vacances », justifie-t-elle derrière le bureau qu’occupe habituellement son compagnon Louis Aliot à sa permanence perpignanaise…

La suite de l’article sur le site de l’Indépendant…


Où Taubira et les socialistes passent, la police trépasse…

police 2Encore et toujours, l’opération communication estivale de Madame la Ministre Taubira, et ses auxiliaires locaux, au bénéfice de Jacques Cresta, candidat socialiste à la mairie de Perpignan, est bien loin de la douloureuse réalité du terrain.

En effet, nous apprenons que, dans la nuit de mardi à mercredi, la Police Nationale de Perpignan a encore fait l’objet d’une attaque honteuse.

C’est lors d’une tentative d’interpellation d’individus, suspectés du vol d’un véhicule, ayant eu lieu plus tôt dans la soirée à Bompas, que les agents de la Brigade Anti-Criminalité ont essuyé des tirs de projectiles, alors que les suspects trouvaient refuge dans la Cité de Transit du Haut-Vernet.

Une nouvelle fois, les forces de l’ordre n’ont pu remplir leur mission de sécurité publique, dans un contexte annonciateur d’une guérilla urbaine telle que nous la pressentons depuis longtemps.

A l’instar des syndicats de la Police Nationale, nous dénonçons les efforts concentrés sur les Zones de Sécurité Prioritaire, au détriment des autres quartiers de Perpignan  qui deviennent des zones de non-droit.

Par conséquent, nous demandons expressement, aux autorités de l’Etat, le renfort pour une durée indéterminée, d’une Compagnie Républicaine de Sécurité sur l’ensemble de la Ville et l’amélioration des conditions de travail des agents de la Police Nationale.


Louis initie Marine au rite de la cargolade…

cargolade clotilde marine louis 1

C’est sur l’invitation de notre dynamique amie et future colistière Clotilde Font, gérante de la société immobilière Puthier Immobilier, reconnue et implantée dans le quartier du Moulin à Vent, que Louis a initié hier soir Marine au rite de la cargolade entouré de quelques amis.

cargolade clotilde marine louis 2

Ces derniers ont été ravis de constater que malgré ce que l’on peut lire ici ou là,  Louis est devenu catalan de coeur et compte bien le rester. Il mettra à profit leur séjour estival dans leur maison de Millas, pendant que d’autres préfèrent le soleil de Marrakech, pour faire découvrir à Marine ce qui fait de la Catalogne une région  où il fait bon vivre. Depuis 2002, il a décidé de s’y établir durablement et y a installé son cabinet au cœur du poumon économique de Perpignan dans la zone du Grand Saint-Charles.  Certains l’apprendront à leurs dépens très prochainement…


1 commentaire

Billet d’été n°3 de Louis Aliot…

Louis-Aliot - Portrait 2013Les donneurs de leçons de l’UDI sont aujourd’hui sous le feu de la rampe médiatique. La meute politico-médiatique est lâchée et chacun essai de se faufiler dans un dédale d’explications moralisatrices ou accusatrices en feignant de voir la réalité en face.

Dans cette tourmente, l’UDI tombe le masque, celui d’un parti fait de bric et de broc, d’opportunistes et d’humanistes autoproclamés (comme ils disent) qui ne sont là que pour partager des places mais qui n’ont aucune ligne politique définie. L’UDI est à l’UMP ce que le PRG est au PS, un ramasse miettes du système. Borloo, Lagarde et Jego peuvent s’agiter comme de beaux diables, tout le monde a bien compris.

Cette situation se retrouve d’ailleurs localement puisque par exemple à Perpignan nous avons notre lot. Le couple Alduy(ex trotskyste)-Grau(ex-PS), à la tête de l’Agglo et à l’exécutif de la mairie joue cette partition sinueuse. A toi la mairie, à moi l’agglo. Ce n’est plus de la politique, c’est de la godille opportuniste.

Le vieux CNI, lui, vient de recevoir le coup de grâce. Il n’était déjà pas à sa place dans la nébuleuse centriste, il n’aura désormais plus sa place dans aucune autre coalition. Bourdouleix l’a tué. Celui qui prétendait ne pas vouloir s’asseoir à la même table que Marine et devisait sur l’air du « nous n’avons pas les mêmes valeurs » a bien raison. Nous n’avons pas les mêmes valeurs. Il peut désormais gouter les joies de la mise à l’index, de l’hallali médiatique. Avec sa référence au chancelier allemand, Bourdouleix a fait fort ! Car ses propos sont plus imbéciles qu’autre chose, même s’ils traduisent d’une certaine manière l’exaspération des élus locaux face à une réalité encombrante.

Il est vrai que la présence de campements de Roms clandestins posent des problèmes que personne ne réglera tant le politiquement correct empêche de le faire ! Il suffit de voir le trémoussement médiatique de Monsieur Valls, qui de plus en plus ressemble à Sarkozy, pour se rendre compte de l’impuissance de nos politiques. Valls développe une agitation stérile dans tous les domaines. Mais il ne réglera rien et pour cause. A Brétigny, il ment ! A Trappes, il agite le risque d’amalgame ! En toute circonstance, il avance des postures morales, voire moralisatrices, dont la gauche est totalement dépourvue. Des poncifs succèdent à des condamnations, la gauche morale veille et Valls est son bâton…mais les français ne mordent plus à cette culpabilisation permanente !

Les Français veulent la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Ils ne voient pas pourquoi on s’interdirait de parler des problèmes posés par les Roms ! Ils ne voient pas pourquoi on ne pourrait critiquer l’Islam et ses aspects les plus contraires à nos valeurs républicaines, sans amalgames, mais sans faiblesse ! Face à l’avancée du fondamentalisme, le silence est une trahison !

Il serait curieux qu’en France, la seule religion attaquable soit le christianisme. Les citoyens ont le droit d’être « islamocritiques » s’ils le souhaitent. L’instrumentalisation du concept globalisant et fumeux « d’islamophobie » ne doit tromper personne. Il n’est là que pour restreindre la liberté d’expression, censurer la pensée et empêcher toute critique objective de cette religion.

Au nom de quoi ne pourrions nous pas critiquer certains aspects critiquables de cette religion comme d’autres ne s’interdisent pas de le faire pour le christianisme, le judaïsme ou d’autres ? C’est quand même incroyable ! De quoi a-t-on peur ? Qui instrumentalise qui ? Qui s’amuse à jouer avec les allumettes communautaristes ?

En premier lieu les socialistes qui comptent remplacer les ouvriers et français modestes qui ne voteront plus jamais pour eux par un électorat communautariste d’origine immigré.

En second lieu la droite UMP-UDI qui par lâcheté ou facilité a épousé tous les concepts de la bienpensance et qui en toute circonstance colle à toutes les bêtises de la gauche. Idéologiquement, elle est l’autre face de la pièce mondialiste.

Enfin, les fondamentalistes qui mettent la pression et favorisent la confrontation pour tester la faiblesse du système républicain français. Pression sur les modérés qui sont réduits au silence dans certains quartiers. Chantage et pression sur les pouvoirs publics, qui pour acheter la paix civile, abdiquent leurs responsabilités et s’ouvrent à toutes les concessions.

Il va falloir que le peuple reprenne son destin en main et remette de l’ordre en France en imposant à la tête de l’Etat celles et ceux qui n’ont aucune responsabilité dans cette chienlit !


Opération Bonnes Vacances avec les membres de la liste Perpignan Ensemble…

opération bonnes vacances 20_07_2013

Pont au-dessus de l’A9 près de l’Aéroport de Perpignan…

Ce jour, s’est déroulé une opération Bonnes Vacances, quelque part sur l’A9 près de Perpignan en compagnie de Louis Aliot, des membres du Front National Jeunesse et de la liste Perpignan Ensemble. De nombreux vacanciers ont apprécié cette démarche et nous l’ont fait savoir en s’arrêtant discuter avec nous quelques instants, avant de reprendre la route des vacances. Cela a été l’occasion de rencontres chaleureuses et d’encouragements pour l’avenir. Tenez bons on arrive !