Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


1 commentaire

Perpignan-Ensemble : Sécurité

« Le rétablissement de l’ordre républicain et de la sécurité sera notre priorité absolue, seule condition à la renaissance du développement économique, du maintien d’un cadre de vie de qualité et d’une image positive à l’extérieur. »

programme-securite-projet-pour-perpignan-municipales-2014Le constat :

Avec  104 faits constatés pour 1000 habitants, Perpignan se classe 4ème  ville de plus de 100.000 habitants des plus criminogènes à égalité avec Cannes.

Les solutions :

  • Instaurer à la tête de la police municipale une véritable unité de commandement sous l’autorité du maire.
  • Augmenter les capacités opérationnelles d’intervention en temps réel de la police municipale pour que recule enfin le sentiment d’insécurité.
  • Renforcer et réorganiser cette police municipale afin de couvrir le terrain 24/24h par la création d’une brigade de nuit (20 agents) et d’une unité de roulement de jour (36 agents).
  • Recentrer la police municipale sur ses missions de prévention et de répression  sur l’ensemble de la ville.
  • Donner des  instructions claires pour lutter plus efficacement contre la petite et moyenne délinquance dans le respect du principe de tolérance zéro.
  • Accroitre la présence policière aux abords immédiats des commerces de proximité pour lutter contre l’agressivité des marginaux.
  • Faire de la lutte contre la consommation et le trafic illicite de produits stupéfiants une grande cause municipale.
  • Généraliser la vidéo protection dans les bus de l’agglomération.
  • Créer un service d’aide aux victimes afin de les guider dans leur parcours judiciaire.
  • Doubler en 6 ans le nombre de caméras de vidéo protection en dotant le dispositif d’un système d’exploitation informatique performant


2 Commentaires

Perpignan-Ensemble : Jeunesse et sports

  • programme-jeunesse et sport-projet-pour-perpignan-municipales-2014Création d’une patinoire permanente.
  • Création d’un espace pour les sports alternatifs.
  • Extension des horaires des piscines publiques.
  • Tarification attractive pour les évènements à destination des jeunes, via le Pass culture.
  • Des animations variées et régulières dans tous les quartiers grâce à des partenaires locaux.
  • Une offre d’activités claire et précise promue dans chaque établissement scolaire sous la responsabilité de la ville.
  • Un soutien sans failles à nos associations sportives qui contribuent au rayonnement du territoire.


2 Commentaires

Perpignan-Ensemble : Propreté

« Chacun doit se sentir concerné par la propreté de la ville et il convient de ne pas oublier que ce sont, avant tout, nos incivilités qui conduisent à la saleté de l’espace public … même si un manque de volonté politique est flagrant au regard du laisser-aller de l’entretien de certaines zones urbaines et péri-urbaines… »



  • programme-proprete-projet-pour-perpignan-municipales-2014Politique de tolérance zéro: application des amendes prévues par arrêtés municipaux pour tout comportement portant atteinte à la propreté de l’espace public.
  • Installation d’un maximum de corbeilles aux coins de rues.
  • Une police de l’environnement plus réactive en lien avec le numéro de téléphone unique « Allo Propreté », une meilleure coordination avec les mairies de quartiers.
  • Création d’une brigade d’intervention rapide « anti-tags ».
  • Des efforts ciblés sur le cœur de ville qui doit être la vitrine de Perpignan. Lutte contre les déjections canines, répression de la mendicité et des squats de rue.
  • Des agents de voirie mieux répartis sur l’ensemble de la ville et habilités à signaler des contrevenants aux autorités compétentes.
  • Une plus grande exigence sur la qualité du nettoyage effectué par les agents, chaque agent doit se sentir concerné par la propreté au-delà du secteur qui lui est-imparti.
  • Mise en place avec le TGI de Perpignan d’un partenariat afin de bénéficier de l’apport de personnes condamnées à des TIG (Travaux d’intérêts généraux).
  • Actions de sensibilisation sur le coût des incivilités: ex: un chewing-gum collé sur le trottoir, 1 € pour le contribuable.


1 commentaire

Perpignan-Ensemble : Dynamisation du cœur de ville

« Après deux décennies de déclin de l’attractivité de son cœur de ville suite à des choix politiques favorisant les zones commerciales périphériques et la consommation de masse, Perpignan doit redevenir la vitrine des savoir-faire du département. Ce positionnement aura vocation à redonner la dimension culturelle et commerciale à laquelle Perpignan, chef lieu du Roussillon, est destinée. »

  • programme-dynamisation du coeur de ville-projet-pour-perpignan-municipales-2014

Création d’une structure légère sur la place République, type Halle ouverte.
  • Création d’un « itinéraire gourmand » dans le cœur de ville: place des Poilus consacrée aux étals de poissons, place République aux maraîchers, place Gambetta marché aux vins et spiritueux locaux. place des Victoires, bouchers et charcutiers ambulants.
  • L’école Lavoisier ne dispose pas d’une superficie nécessaire à la création d’un grand marché couvert à la hauteur des attentes des perpignanais. Cependant, dans une perspective de déminéralisation de la place des Victoires ne laissant plus la place nécessaire aux ambulants, l’ancienne école pourrait être à moyen terme aménagée pour les bouchers et charcutiers avec des étals en conformité avec les exigences d’hygiène et de sécurité.
  • Le marché de la place Cassanyes retrouvera son caractère de pôle alimentaire populaire, avec la reconstruction des points de vente en dur détruits sous la municipalité précédente. Référendum sur la création d’un marché couvert et parking souterrain (ou type Victor Hugo Toulouse)
  • Mise en place d’un marché hebdomadaire aux végétaux, place Méditerranée.
  • Développement des Bodégas de rue et des animations diurnes et nocturnes.
  • En lieu et place de l’actuel office de tourisme du palmarium : Mise en place d’un accueil municipal à destination des créateurs de commerces de proximité: aide à la recherche de locaux commerciaux…Création d’une caution municipale pour la location d’un local
  • Mise en place d’une charte des enseignes pour une meilleure harmonisation des vitrines de commerçants.
  • Fusion de L’office de tourisme du palais des congrès et du palmarium en un seul et unique lieu, au pied du Castillet, dans l’édifice du mess des officiers.
  • Création d’un office de tourisme d’agglomération à l’entrée de la gare TGV, possibilité d’envisager un partenariat avec le comité départemental du tourisme.
  • Une municipalité à l’écoute des acteurs économiques: des réunions régulières, un accueil unique pour les demandes des commerçants (autorisation de terrasse, droits au stationnement, emplacements de marché etc… et un comité de suivi de l’économie de proximité composé d’élus et des représentants d’associations de commerçants.
  • Création d’un quartier des arts : Afin de réactiver les rues commerçantes des AUGUSTINS et de la rue de la FUSTERIE  en remontant sur la place RIGAUD, notre objectif et de regrouper le commerce, l’activité touristique et la culture patrimoniale
  • Nous ferons jouer le droit de préemption de la ville sur les locaux vacants afin d’attribuer ces boutiques a des artistes locaux, des artisans et d’y loger des galeries d’art et des échoppes de produits du terroir.
  • Les boutiques réhabilitées seront mises à disposition à des loyers modiques et fiscalité réduite au maximum. L’ensemble s des artistes s’engagera à respecter un cahier des charges strict et à être immatriculés.
  • Création d’une antenne de  l’Université en centre ville. ( ex : pole tourisme au centre del mon, mise à disposition d’un édifice type mairie du Castillet pour des salles de TD).


1 commentaire

Perpignan-ensemble : Culture

  • programme-Culture-projet-pour-perpignan-municipales-2014« La culture au cœur de la Cité »: le foncier nécessaire sera mis à disposition pour une antenne de l’université en centre ville, (locaux disponibles espace méditerranée par exemple, ou annexe mairie du Castillet qui serait transférée à l’espace méditerranée, archives municipales pour la fondation de l’UPVD)
  • Depuis fin 2013, les ressources des médiathèques de l’agglo sont mises en commun, nous proposons la création d’une grande médiathèque communautaire (éventuellement au centre del mon…).
  • Des dizaines de places au conservatoire (compétence agglo) ont été supprimées sous l’ère Alduy suite à des transferts budgétaires privant ainsi des jeunes d’enseignement musical, il faudra les rétablir.

 Une large diffusion des programmes pour une meilleure visibilité des programmations culturelles de Perpignan et des communes de l’agglo.
  • La communication culturelle sera élargie hors département.
  • Un « Pass Culture », nominatif, sera créé à l’échelle de l’agglo, afin de pouvoir bénéficier d’offres préférentielles, des dernières infos sur les événements culturels…
  • Les heures d’ouverture des guichets du théâtre de l’archipel et du théâtre municipal seront élargies, il est anormal que les billetteries ne soient ouvertes que l’après midi quand elles concernent des infrastructures aussi coûteuses.
  • Le musée d’histoire naturelle subira un lifting afin de le rendre à nouveau attractif pour les scolaires et les touristes.
  • 
Création d’un musée de l’histoire du Roussillon à l’Hôtel Pams, fusionnant  avec celui du Castillet consacré à l’histoire de la catalogne Nord.
  • Les talents locaux seront mis en valeur (associations musicales et théâtrales, conservatoire etc..) en leur donnant la possibilité de donner des représentations gratuitement sur les scènes municipales et sur l’espace public
  • Le soutien financier de la ville à visa pour l’image sera maintenu…
  • Plan de relance des Estivales de l’archipel (retour au Campo Santo, dynamisation de l’équipe).
  • OUVRIR LA CASA MUSICALE A TOUTES LES CULTURES MUSICALES, et  ne pas la laisser seulement en rapport avec les communautés spécifiques des quartiers visés par les dispositifs d’insertion sociale.


2 Commentaires

Perpignan-Ensemble : Emploi, économie et commerce de proximité

  • programme-emploi economie commerce de proximite-projet-pour-perpignan-municipales-2014Un élu unique en charge de l’économie à la Mairie et à la communauté d’agglomération sera en charge de démarcher des industries et des enseignes célèbres en vu de les installer à Perpignan. Les outils incitatifs existent, il faut les promouvoir. Objectif : CREER DE L’EMPLOI.
  • Création d’une pépinière d’entreprises au centre del Mon dans le cadre du programme « Connected Open Space ».
  • Fusion de l’agence de développement économique de l’Agglo et de la maison de l’emploi de Perpignan. Objectif : Une meilleure connexion entre les entrepreneurs et les demandeurs d’emploi.
  • Lancement d’une campagne de communication nationale « Perpignan Méditerranée », mettant en valeur  les atouts géographiques, touristiques et économiques de notre territoire.
  • Un soutien sans faille à la relance du commerce de proximité par le gel de l’extension des grandes surfaces, la création d’un office de commerce recensant les locaux vacants et la mise en place d’une caution municipale pour les créateurs de commerces de proximité.
  • Les commerçants seront fédérés au sein d’une unique association puissante et cohérente disposant de locaux propres.


2 Commentaires

Perpignan-Ensemble : Circulation, stationnement, transport

« Perpignan doit retrouver le bon sens »

  • programme-circulations stationnement et transports-projet-pour-perpignan-municipales-2014Mise en place d’un vrai plan de circulation par un cabinet d’experts, en concertation avec les riverains et les commerçants. Objectifs : (préservation des double sens, fluidification du trafic, raccourcissement des délais d’attente aux feux tricolores).
  • Optimisation des voies latérales sur les rues et boulevards pour créer de nouvelles places de stationnements de surface.
  • Toutes les places de stationnement supprimées seront recrées.
  • Triplement de la surface du Parking Catalogne sous le square face FNAC et cours Lazare Escarguel.
  • Création d’un parking souterrain en régie municipale entrée sud de la ville (Square Jean Bourrat).
  • Raccourcissement et suppression de certaines voies de bus, notamment en hyper centre (Avenue de la gare, bd Clemenceau, route d’Argeles, st Assiscle etc…)
  • Création de la semaine du BUS gratuit (Bus gratuit une semaine par mois pour inciter les habitants à le découvrir), large diffusion des horaires par quartier auprès des habitants.
  • Gel des tarifs du BUS sur 6 ans.
  • Création d’un bus de nuit entre les zones de loisirs nocturnes et le cœur de ville (Objectif : sécurité routière).
  • Optimisation du système de Vélos BIP, mise en place d’un paiement par carte bancaire.
  • Extension du macaron de stationnement résidentiel dans l’ensemble du « Grand centre-ville ».
  • Création d’un macaron de stationnement commerçant et d’une zone dédiée (Secteur Jean Moulin).
  • Mise en place de navettes régulières entre le centre-ville et les parcs relais.
  • Sécurisation des parcs relais.