Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Perpignan: en pleine nuit au Bas-Vernet, Marseille ou Chicago ?

FesenbeckMarie-Thérèse COSTA-FESENBECK, Secrétaire départementale du FN66 et Bernard REYES, tous deux candidats aux élections départementales sur le canton des 3 Vernets, communiquent :

En pleine nuit au Bas-Vernet, Marseille ou Chicago ?

Cette nuit du samedi au dimanche vers 1 h du matin, des salves de coups de feu ont encore été tirées en pleine rue malgré la présence d’une habitante du quartier qui sortait son chien, apeurée et qui n’osait bouger, craignant de recevoir une balle perdue !

Malgré l’annonce du renforcement de la sécurité par les forces de police et d’opérations « coup de poing » menant à 14 procédures d’infraction à la législation sur les « stups », dont la saisie de 300 grammes d’herbe et de résine de cannabis, 2 véhicules volés, le résultat est bien maigre au vu de ce qui se passe réellement à Perpignan.

Le nouveau commissaire de police prétend que Perpignan « n’est pas plus ou pas moins sensible qu’ailleurs et qu’il n’y a pas de zones de non-droit » !

Le fonctionnement de caméras et la mise en place de brigades de nuit, annoncées en Conseil municipal, sont-ils bien efficaces ? On peut en douter au vu de ce qui se passe la nuit dans notre ville !

Mais le citoyen n’en a cure de ces déclarations. Lui, il veut des résultats. Les tristes évènements du printemps de 2005, rue Foch et rue des Augustins, vont-ils se renouveler ?

Le maire de Perpignan et ses nouveaux élus départementaux sur le canton des 3 Vernets vont-ils être inspirés par la nouvelle chanson d’Hervé Vilar, les illusions perdues ?

Nous, c’est une illusion perdue

Toujours des coups de feu

En pleine nuit

Et encore et encore !

Et toujours !

Seul Louis ALIOT, tête de liste aux Élections Régionales 2015 avec le Front National et le Rassemblement Bleu Marine, peut prendre toutes les mesures efficaces. Ne l’oublions pas pour ces prochaines élections.


La confiance, cela se mérite : les promesses de J.M. Pujol – être un maire à plein temps – déjà caduques

PERPIGNAN/ Municipales 2014 : « Les citoyens perpignanais se sont fait avoir… une nouvelle fois ! »

Me Louis Aliot (FN), tête de liste d’Opposition Perpignan Ensemble, conseiller régional, communique :

– « C’est acté… après avoir claironné sur la morale publique, la nécessité d’un maire à plein temps et des engagements « forts » en ce sens, avec toutes ces belles paroles sur l’exemplarité du comportement, J.M. Pujol ne respecte pas ses engagements 48 heures après le vote ! Un désaveu pour les citoyens perpignanais qui se sont fait avoir… une nouvelle fois !

Et la trahison est double puisque le centriste de gauche Grau prend le poste de maire consort avec des délégations élargies, avant que – et c’est le grand secret de cet accord – deux ans avant l’échéance électorale de 2020, il ne devienne maire par la démission opportune de Pujol !

Un mépris des électeurs, une désillusion et des conséquences pour la crédibilité de la politique dans un moment de doute et de tendions… Rien de bon pour la démocratie ! ».