Perpignan Ensemble avec Louis Aliot !


Perpignan : La mairie UMP et l’UMP tentent maladroitement d’influencer le sondage en ligne sur L’Indépendant

Louis Aliot LCICommuniqué de Louis Aliot, vice-président du Front National, conseiller régional des Pyrénées-Orientales et tête de la liste «Perpignan Ensemble» (Rassemblement Bleu Marine)

De plus en plus fort, de plus en plus loin. La mairie UMP et l’UMP sont tellement fébriles qu’ils tentent maladroitement d’influencer le sondage en ligne du journal L’Indépendant concernant les prochaines élections municipales de Perpignan.

A grand coup de sms intitulés « sondage biaise sur l’indep. Reagissez » en mentionnant « si quelqu’un connait monsieur Campa, c’est le moment » ou en envoyant des mail « Urgent votez sur L’Indépendant », la machine UMP – mairie de Perpignan, Agglo PMCA… – tente d’inverser les résultats d’un sondage en ligne auquel il ne faut pas porter plus d’attention que cela et où j’étais donné en tête jusqu’à 14h environ.

Au-delà de l’anecdote, le système UMP-UDI montre des signes de faiblesse et de peur qui démontrent chaque jour un peu plus notre avancée sur le terrain.

Oui, les Perpignanais veulent tourner la page.

L’Independant devra tenir compte de cette manipulation à l’avenir et devrait par souci de crédibilité arrêter cette mascarade numérique.


Lettre ouverte à François Calvet sur Monsieur Vera

Louis Aliot - candidat tete de liste Perpignan Ensemble - Elections Municipales 2014Le 20 septembre 2013

Monsieur François CALVET
Sénateur-Maire du SOLER
Président de l’UMP 66
Place de la République
66270 – Le Soler

Monsieur Le Sénateur-Maire,
Monsieur Le Président de l’UMP-66

Présent hier jeudi 19 septembre 2013 au conseil municipal de Perpignan, assis sur les bancs des citoyens pour assister à cette séance (L’Indépendant de ce jour), quelle ne fut pas ma surprise d’être apostrophé et diffamé en public par un élu catalaniste (CDC) avec qui vous avez contracté un partenariat privilégié.

Au moment où l’ancien Premier Ministre de Nicolas Sarkozy prétend se battre contre le sectarisme, il est à noter que dans les Pyrénées-Orientales vos alliés et amis n’hésitent pas à imiter les socialo-communistes en racontant n’importe quoi !

Je ne connaissais pas bien ce monsieur Vera, dont l’expression orale est des plus obscure, mais une rapide recherche internet m’a grandement interpellé.

Dans un blog d’informations générales local sous le titre « Un « ex-terroriste » sur la liste PS des Pyrénées-Orientales, selon Madrid » (http://www.la-clau.net/info/un-ex-terroriste-sur-la-liste-ps-dans-les-pyrenees-orientales-selon-madrid-3949), j’apprends avec stupéfaction que ce monsieur serait lié à d’anciens réseaux terroristes (aujourd’hui dissous) en catalogne espagnole.

Qu’il soit présent sur une liste de gauche ne me gênait pas outre mesure puisqu’il correspondait à l’intolérance idéologique de cette famille politique qui est en train de finir de ruiner la France. Mais que l’UMP dont vous êtes ici le représentant pactise avec ce genre de girouette politique au passé douteux, extrémiste et violent me laisse pantois !

C’est d’autant plus grave que ce monsieur a inventé une histoire mettant en cause Marine Le Pen. Contrairement aux affabulations de votre allié, Marine n’a jamais mis les pieds à Madrid ou ailleurs en Espagne pour participer à des réunions politiques.

Au-delà de la plainte que je ne manquerai pas de déposer dans les plus brefs délais, sachez monsieur le Sénateur-Maire que je compte bien diffuser un tract sur cet allié UMP dont beaucoup de vos sympathisants ou électeurs ignorent le passé.

Bien respectueusement,
Louis Aliot, tête de liste « Perpignan Ensemble » et Conseiller Régional des Pyrénées-Orientales


Où Taubira et les socialistes passent, la police trépasse…

police 2Encore et toujours, l’opération communication estivale de Madame la Ministre Taubira, et ses auxiliaires locaux, au bénéfice de Jacques Cresta, candidat socialiste à la mairie de Perpignan, est bien loin de la douloureuse réalité du terrain.

En effet, nous apprenons que, dans la nuit de mardi à mercredi, la Police Nationale de Perpignan a encore fait l’objet d’une attaque honteuse.

C’est lors d’une tentative d’interpellation d’individus, suspectés du vol d’un véhicule, ayant eu lieu plus tôt dans la soirée à Bompas, que les agents de la Brigade Anti-Criminalité ont essuyé des tirs de projectiles, alors que les suspects trouvaient refuge dans la Cité de Transit du Haut-Vernet.

Une nouvelle fois, les forces de l’ordre n’ont pu remplir leur mission de sécurité publique, dans un contexte annonciateur d’une guérilla urbaine telle que nous la pressentons depuis longtemps.

A l’instar des syndicats de la Police Nationale, nous dénonçons les efforts concentrés sur les Zones de Sécurité Prioritaire, au détriment des autres quartiers de Perpignan  qui deviennent des zones de non-droit.

Par conséquent, nous demandons expressement, aux autorités de l’Etat, le renfort pour une durée indéterminée, d’une Compagnie Républicaine de Sécurité sur l’ensemble de la Ville et l’amélioration des conditions de travail des agents de la Police Nationale.


Louis initie Marine au rite de la cargolade…

cargolade clotilde marine louis 1

C’est sur l’invitation de notre dynamique amie et future colistière Clotilde Font, gérante de la société immobilière Puthier Immobilier, reconnue et implantée dans le quartier du Moulin à Vent, que Louis a initié hier soir Marine au rite de la cargolade entouré de quelques amis.

cargolade clotilde marine louis 2

Ces derniers ont été ravis de constater que malgré ce que l’on peut lire ici ou là,  Louis est devenu catalan de coeur et compte bien le rester. Il mettra à profit leur séjour estival dans leur maison de Millas, pendant que d’autres préfèrent le soleil de Marrakech, pour faire découvrir à Marine ce qui fait de la Catalogne une région  où il fait bon vivre. Depuis 2002, il a décidé de s’y établir durablement et y a installé son cabinet au cœur du poumon économique de Perpignan dans la zone du Grand Saint-Charles.  Certains l’apprendront à leurs dépens très prochainement…


Opération Bonnes Vacances avec les membres de la liste Perpignan Ensemble…

opération bonnes vacances 20_07_2013

Pont au-dessus de l’A9 près de l’Aéroport de Perpignan…

Ce jour, s’est déroulé une opération Bonnes Vacances, quelque part sur l’A9 près de Perpignan en compagnie de Louis Aliot, des membres du Front National Jeunesse et de la liste Perpignan Ensemble. De nombreux vacanciers ont apprécié cette démarche et nous l’ont fait savoir en s’arrêtant discuter avec nous quelques instants, avant de reprendre la route des vacances. Cela a été l’occasion de rencontres chaleureuses et d’encouragements pour l’avenir. Tenez bons on arrive !


Marine Le Pen en visite chez les arboriculteurs du Roussillon !

20130720-082357.jpg

Marine Le Pen a profité de son séjour dans les P.O pour s’informer de l’agriculture de ce département, en compagnie de Louis Aliot.

Aujourd’hui elle a effectué une visite dans les vergers d’abricots de l’arboriculteur Jean Rémy Pelras qui n’est autre que le fils de Marie Hélène Pelras tête de liste aux élections municipale du Soler et de François Pelras délégué de la ruralité et de l’agriculture dans les PO au sein du FN 66 .

Ensemble ils ont abordé les difficultés que rencontrent trop souvent les maraichers et les arboriculteurs : « concurrence déloyale, administration tatillonne, centrales d’achat qui les ruinent, main d’œuvre, AOC, sharka et bien d’autres points qu’il est grand temps de changer».

A l’automne, la Présidente du FN rencontrera des viticulteurs.


Madénian persiste dans l’affabulation !

Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

Après avoir été condamné par la justice pour avoir traité les électeurs du front national de « fils de pute », monsieur Madénian persiste dans l’anathème en racontant des histoires qui relèvent de l’affabulation.

Qu’il n’aime pas le Front National est son droit le plus strict et dans une démocratie le pluralisme et la liberté d’expression sont des biens sacrés. En France, aujourd’hui et au regard de l’actualité, ce n’est plus forcement le cas !

Mais dans un entretien à la Dépêche du Midi de ce jour, qui n’a rien à voir avec l’humour de ses spectacles, Madénian en rajoute dans l’amalgame et le n’importe quoi.

Je cite « Là, après ce dérapage, j’avais quand même des électeurs du FN qui venaient faire le salut nazi pendant les spectacles » Monsieur Madénian sait reconnaître des électeurs du FN dans un de ses spectacles ? Un véritable prodige ! Au faciès ? Au bras levé ? Il ne se dit pas que ce sont peut-être des imbéciles provocateurs qui répondent à ses provocations et qui peuvent appartenir à tout le spectre politique ou même apolitique ? Avec lui, les coupables sont tout trouvés, encore une fois.

Et il en rajoute « pour revenir sur le FN, avant cette histoire, je ne savais pas que j’étais étranger. Je me pensais Français: j’ai appris que j’étais Arménien parce que les défenseurs du FN en faisaient une insulte. » Quels défenseurs du FN ? De qui parlez-vous ? Vous avez été victime, vous, de propos désobligeants de membres du Front National (que vous avez encore reconnus) alors que notre formation politique a toujours défendu avec force l’histoire tragique de l’Arménie victime d’un des plus grands génocides de l’Histoire par l’empire Ottoman ? Alors que le Front National dans son programme parle d’égalité républicaine et de refus du communautarisme ? Sachez en tous cas, que pour moi, vos origines ne m’intéressent pas a contrario de vos opinions qui deviennent délirantes.

Je crains qu’à force de fréquenter l’émission de Drucker, Madénian n’ait été contaminé par une « frontophobie irrationnelle ».

Puisque vous êtes d’un village proche du mien dans les Pyrénées-Orientales, cet été, n’ayez pas peur, vous êtes cordialement invité à la maison pour enfin ouvrir les yeux et peut-être arrêter de raconter n’importe quoi !